Abstract

Abstract:

Analysant un vaste ensemble de données administratives, les auteurs étudient l'utilisation des refuges à Toronto et observent d'importants écarts à ce chapitre entre les adultes célibataires, les jeunes et les familles. La méthode qu'ils proposent leur permet de relever une augmentation notable dans le pourcentage de la clientèle des refuges qu'ils considèrent, par définition, comme des utilisateurs chroniques du système de refuges – c'est-à-dire des utilisateurs dont chaque séjour est habituellement très long. Cette situation devrait préoccuper, puisque les utilisateurs chroniques du système, même s'ils ne représentent qu'un faible pourcentage de l'ensemble de la clientèle des refuges, mobilisent plus de 40 pour cent de la capacité de ces lieux d'hébergement. Le nombre croissant d'utilisateurs chroniques des refuges compromettra la capacité du système à héberger ceux et celles qui cherchent une aide provisoire, le temps de pouvoir se reloger. L'offre de refuges aux itinérants est une réponse à un grave problème social. Elle n'en est ni la cause ni la solution. L'utilisation croissante des refuges est un indicateur de perturbation de l'ordre social.

Abstract:

A large administrative data set allows us to examine shelter use by single adults, youth, and families in Toronto. We find important differences in shelter use by single adults, youth, and families. We introduce an approach that allows us to identify a noticeable increase in the percentage of shelter clients whom we define as chronic users of the shelter system–people for whom each episode of shelter use is typically very long. This should be a concern because chronic users of the system, although they make up only a small fraction of all shelter clients, fill more than 40 percent of shelter capacity. A growing number of chronic shelter users will strain the ability of the shelter system to provide shelter to those seeking temporary relief while they re-establish themselves into housing. Homeless shelters are a response to a serious social problem. They are not the cause of nor are they the solution to that problem. Growing shelter use is an indication of a social order in trouble.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. 342-355
Launched on MUSE
2019-02-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.