Abstract

Abstract:

Traditionally, ethnic retailing was narrowly defined as businesses that were owned and operated by members of an ethnic group, and that offered culturally specific goods and services to co-ethnic consumers. This definition has, however, been blurred, with some ethnic retailers now expanding their business scope to cross ethnic boundaries, and also with mainstream retailers entering the realm of ethnic retailing. These recent changes necessitate the need to re-conceptualize ethnic retailing. Based on observations of the recent business developments in metropolitan Toronto, this article discusses the changing meaning of ethnic retailing and, more importantly, proposes a new framework for expanded study of ethnic retailing.

Résumé:

Traditionnellement, le commerce en détail dans les groupes ethniques était étroitement défini comme des entreprises qui appartenaient et étaient gérées par des membres d’un groupe ethnique, et qui offraient des biens et des services culturellement spécifiques aux consommateurs co-ethniques. Cependant, cette définition a été brouillée, élargissant ainsi le champ d’activité de certains détaillants pour briser les frontières ethniques et pour permettre aussi aux détaillants traditionnels d’entrer dans le domaine du commerce ethnique de détail. Ces changements récents nécessitent le besoin de reconceptualiser le commerce ethnique de détail. À la lumière des observations récentes sur l’évolution des affaires dans la région métropolitaine de Toronto, cet article traite du sens changeant du commerce ethnique de détail et, mieux encore, propose un nouveau cadre pour l’étude élargie du commerce ethnique au détail.

pdf

Additional Information

ISSN
1913-8253
Print ISSN
0008-3496
Pages
pp. 37-68
Launched on MUSE
2018-03-06
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.