Abstract

Abstract:

In the late 1950s a new international historical association was conceived, the International Economic History Association. From 1960 it organized a succession of major congresses bringing together historians from across Europe, the Soviet Union and North America, and smaller numbers from other countries. The association exists today; its congresses are now titled 'World Congresses', and its participation is very different, with many fewer from the former Eastern Europe. The inception and earlier years of the association lay in responses to the Second World War and the Cold War. This article, using a transnational historical methodology, investigates the early European collaborations, especially the British and French contributions, the role of American philanthropic foundations and American economic historians, and the Soviet and East European experience. It relates how the organization navigated a number of Cold War crises, and how personal and intellectual exchanges helped to unlock old barriers. The commitment among a group of economic historians to cross political divides reveals to us the very real political spaces they occupied as scholars and intellectuals.

Abstract:

À la fin des années 1950 apparut une nouvelle association internationale d'histoire, l'Association internationale d'histoire économique. Dès 1960, elle organisa une série de colloques d'importance qui réunirent des historiens issus de toute l'Europe, d'Union soviétique et d'Amérique du Nord, et aussi, en plus petit nombre, d'autres pays. L'association existe toujours ; ses congrès s'appellent aujourd'hui « congrès mondiaux », et ses participants sont très différents, ceux issus de l'ancien bloc de l'Est étant bien moins nombreux. L'association fut créée et maintenue à ses débuts en réponse à la Seconde Guerre mondiale et à la guerre froide. Cet article, qui s'appuie sur une méthodologie historique transnationale, étudie les collaborations européennes des débuts, surtout les contributions françaises et britanniques, le rôle des fondations philanthropiques américaines et des historiens économiques américains, et l'expérience soviétique et est-européenne. Il relate la façon dont l'organisation négocia un certain nombre de crises de la guerre froide, et dont les échanges intellectuels et personnels contribuèrent à éliminer d'anciens obstacles. La détermination d'un groupe d'historiens économiques à s'affranchir des divisions politiques révèle le terrain politique bien réel qu'occupèrent ces universitaires et intellectuels.

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 33-58
Launched on MUSE
2017-07-25
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.