In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Informations Et Initiatives

HISTOIRE SOCIALE DE L’ÉTAT ET DES POUVOIRS

Socialismes africains/Socialismes en Afrique – Appel à communications, jusqu’au 30 septembre 2015

Cet appel à communications pour un colloque international qui aura lieu à Paris, du 7 au 9 avril 2016, vise à donner aux socialismes africains, autant qu’aux socialismes en Afrique, la place qui leur revient dans l’historiographie générale du socialisme et dans celle de l’Afrique. Nombre de régimes se sont réclamé du socialisme «africain», ou «scientifique», de même que nombre d’opposants ont d’autant plus cherché leur inspiration dans les outils théoriques construits par le marxisme – ou sa vulgate–, que celui-ci leur semblait proposer une théorie de l’histoire favorable à l’avenir des peuples colonisés ou anciennement colonisés. Des modèles prétendant au «socialisme réel» existaient, qu’il s’agisse de l’URSS, des démocraties populaires, de la Chine ou de Cuba, offrant aussi une panoplie réelle ou fantasmée, prête à servir. Au-delà de ces exemples étrangers que l’on a parfois essayé d’imiter ou d’adapter, il y eut aussi l’invention d’un socialisme qui se voulait adapté à l’Afrique, réfléchissant les spécificités du continent, et puisant dans son passé ses racines théoriques. Le colloque, d’approches interdisciplinaires, qui s’intéressera à toute l’Afrique, anglophone, francophone ou lusophone, portera particulièrement son attention aux corpus (textes, emblèmes, concepts, formations, et leur circulation) et aux pratiques du socialisme, ainsi qu’aux oppositions anti- ou post-coloniales qui s’en réclament.

Soumission des propositions: socialismeafricain@gmail.com

Pour plus d’informations: http://chs.univ-paris1.fr/AppelacomSocialismeafricain2.pdf

Mouvements sociaux et pouvoirs: distances et espaces – Appel à contributions de la revue Amnis, jusqu’au 15 octobre 2015

La revue AmnisRevue de civilisation contemporaine Europes Amériques – consacre son prochain numéro à la question des distances et espaces entre les mouvements sociaux et les pouvoirs dans les sociétés européennes et américaines. Au tournant du XXIe siècle, on s’accordait à reconnaître que l’État était fragilisé par la mondialisation, les différentes modalités de décentralisation, la montée des identités territoriales et ethniques et l’accélération des processus d’intégration économiques [End Page 213] et politiques. On constate à présent que de nouveaux facteurs amplifient cette érosion. Dans de nombreux pays, les élites gouvernantes sont remises en question par une partie importante de la société civile, qui exige parallèlement – et paradoxalement – la mise en place d’un État fort d’un nouveau type. Si l’on regarde de près ces «nouveaux» mouvements sociaux, on observe que certains refusent d’être récupérés par l’État, que d’autres adoptent une «forme syndicale» ou encore se constituent en partis politiques et deviennent la cheville ouvrière du changement de nature de l’État.

Des propositions d’articles sont attendues sur la nature et les caractéristiques de ces «nouveaux» mouvements sociaux et de leurs revendications, sur leurs modalités d’action et l’impact de leurs activités sur la société et l’État, et sur les stratégies des élites et des pouvoirs face à l’émergence de «nouveaux» mouvements sociaux.

Soumission des propositions: amnis@revues.org

Pour plus d’informations: http://calenda.org/331247

Le Conseil d’État et la Grande Guerre – Colloque, Paris, 20-21 novembre 2015

En raison de ses missions de conseil du Gouvernement et de juge de l’administration, le Conseil d’État a été particulièrement touché par la Grande Guerre. Le Comité d’histoire du Conseil d’État et de la juridiction administrative consacre un colloque à cette période peu étudiée de son histoire et de celle des conseils de préfecture. Dans la première partie, «Les hommes et la guerre», il sera question à la fois des membres et des personnels du Conseil d’État, des avocats aux conseils et des membres des conseils de préfecture. Certains quittent l’institution pour se battre ou pour administrer la guerre tandis que d’autres restent au sein...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 213-219
Launched on MUSE
2015-10-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.