Abstract

Australia has been a major immigration nation for over six decades, with immigration central to nation building in Australia. In the past two decades, the character of the Australian immigration intake has changed considerably while the issues of immigration and multiculturalism have been controversial at the level of public opinion and national politics. But what has happened to immigrants themselves in Australia? This article draws on a range of primary and secondary research to review the objective and subjective evidence on immigrant integration in Australia across a wide range of indicators. The central research question of this article is: to what extent are immigrants integrated into economic, social, cultural and political life in Australia and how successful has Australian multiculturalism been in achieving the objective of immigrant integration? Taking Kymlicka’s (2012) conceptualization of, and comparative measurement of, immigrant integration as a point of departure, this article argues that despite the fact that Kymlicka’s conceptualization of integration is constrained by a focus on the policy and institutional structures of immigrant integration rather than on the outcomes and experiences of immigrant settlers in these societies, his overall conclusion about the relative success of Australian immigrant integration and the central role of multiculturalism to that outcome is well supported by the evidence.

Abstract

Depuis plus de soixante ans, l’Australie est une nation de premier plan dans l’accueil des immigrants, alors que ceux-ci sont au cœur même de sa construction. Au cours des deux dernières décennies, le caractère de ces nouveaux arrivants a cependant changé considérablement, alors que les problèmes d’immigration et de multiculturalisme ont fait l’objet de controverses tant dans l’opinion publique que dans les politiques nationales. Mais qu’arrive-t-il en fait aux immigrés eux-mêmes en Australie? Cet article s’appuie sur toute une recherche primaire et secondaire afin de réviser l’évidence objective et subjective concernant leur intégration en faisant appel à un vaste éventail d’indicateurs. La question centrale de cet article, c’est de savoir à quel point ces nouveaux venus sont-ils insérés dans la vie économique, sociale, culturelle et politique du pays, et à quel point le multiculturalisme australien a-t-il réussi à atteindre l’objectif de cette insertion. Nous partons de la conceptualisation et des données comparatives de l’intégration des immigrés chez Kymlicka (2012) pour soutenir que, malgré les limites imposées à cette conceptualisation par l’accent mis sur la politique et les structures institutionnelles de l’intégration en question plutôt que sur les résultats et les expériences des colons immigrés dans ces sociétés, sa conclusion générale sur le succès relatif obtenu en Australie sur cette question et le rôle central du multiculturalisme dans ce résultat s’accorde bel et bien avec l’évidence.

pdf

Additional Information

ISSN
1913-8253
Print ISSN
0008-3496
Pages
pp. 133-149
Launched on MUSE
2013-12-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.