Abstract

Les versions françaises de Barlaam et Josaphat offrent un terrain d'investigation idéal à qui s'intéresse à la réception de l'hagiographie vernaculaire médiévale. La présente contribution envisage cette question par le biais de l'identification entre saints et destinataires dans des textes composés entre le XIIIe et le XVe siècle.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 33-48
Launched on MUSE
2010-03-26
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.