In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Masculin versus féminin chez Michel Houellebecq Murielle Lucie Clément Je rêvai d'une beurette qui dansait dans le métro. Elle n'avait pas les traits d'Aicha, du moins je ne crois pas. Elle se tenait au pilier central, comme les filles dans les go-go bars. Ses seins étaient recouverts d'un bandeau de coton minuscule, qu'elle relevait progressivement. Avec un sourire, elle les libéra tout à fait; ils étaient gonflés, ronds et bruns, magnifiques. Elle lécha ensuite ses doigts et se caressa les mamelons. Puis elle posa une main sur mon pantalon, fit coulisser la braguette et sortit mon sexe, qu'elle commença à branler. Les gens passaient autour de nous, descendaient à leurs stations. Elle se mit à quatre pattes sur le sol, releva sa mini-jupe; elle ne portait rien en dessous. Sa vulve était accueillante, entourée de poils très noirs, comme un cadeau; je commençai à la pénétrer. La rame était à demi pleine, mais personne ne faisait attention à nous. CE TEXTE EST TIRÉ DE PLATEFORME de Michel Houellebecq1. Après la mort de son père, le narrateur Michel décide de partir en voyage organisé en Thaïlande. Son groupe fait une excursion à laquelle il participe sans grand enthousiasme. Au lieu de visiter les alentours avec ses compagnons de voyage, il se soustrait au programme et s'enferme dans sa chambre d'hôtel. Rideaux tirés, il s'endort. On l'aura compris, Michel n'aime pas vraiment la vie. Les gens non plus. Soi encore moins que les Autres. La relation avec son père était difficile pour ne pas dire inexistante. La mort de ce dernier l'a moyennement affecté. Michel travaille au Ministère de la Culture où il est supposé aux dossiers de subventions des artistes contemporains . Son choix de la Thaïlande comme but de son voyage repose plus sur l'indifférence que sur une préférence due à une volonté propre. Sentiment qui, à tout prendre, lui serait totalement étranger. Aïcha est la jeune femme qui faisait le ménage chez le père de Michel. À sa grande surprise, il apprend leur liaison, incapable d'imaginer son père attrayant pour quiconque. Perplexe, Michel s'interroge. S'agit-il de la même jeune fille ou non? Dans la vie, il a peu de relations sexuelles. L'onanisme est la forme qu'il pratique le plus souvent devant sa télévision ou des magazines erotiques. Il est aussi un visiteur assidu des peep-shows. Le roman est relaté à la première personne. Dans le fragment qui nous occupe, c'est donc Michel qui parle. Dans cet épisode, seul le sexe de la femme, son attitude lascive et son corps offert sont dignes d'intérêt pour le narrateur. Le rapport sexuel est facile. Sublimation du désir masculin. Aucun effort de séduction n'est requis. Tout se passe sans rencontre au sens social, ce qui susciterait des présentations , un minimum de conversation, voire un rendez-vous ultérieur, toutes 28 Fall 2004 Clément choses que Michel a en horreur. Seul but apparent: la satisfaction immédiate du plaisir. S'agit-il d'érotisme ou de pornographie? C'est une question que je tenterai d'approfondir. Pour ce faire, je m'appuierai principalement sur les positions de Francesco Alberoni telles qu'il les a formulées dans son essai, L'Érotisme. On pourrait objecter que, par exemple, Freud, Barthes ou Bataille se sont également penchés sur le thème de l'érotisme2 et spécifier que ce champ d'investigation n'est nullement l'apanage de la gente masculine. Des auteurs féminins ont aussi mené une interrogation théorique à son endroit. Que l'on pense à Suzanne Griffin, Hélène Cixous ou Simone de Beauvoir pour ne nommer que ces trois-là 3. Toutefois, Francesco Alberoni enseigne la psycho-sociologie à l'Université de Milan et ses essais, dont Le Choc amoureux, L'Amitié, L'Érotisme, La Morale, Le Vol nuptial, attestent sa spécialisation dans l'étude des émotions collectives et des sentiments humains, spécialisation qui a dicté mon choix...

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 28-39
Launched on MUSE
2010-06-24
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.