How's Your Health at Home: Frail Homebound Patients Reported Health Experience and Outcomes
Abstract

RÉSUMÉ:

Pour notre sondage, nous avons utilisé une méthodologie mixte basée sur le Web (How's Your Health–Frail) pour examiner la santé des adultes fragiles (78% âgés de 80 ans et plus) inscrits à un programme de soins primaires à domicile à Vancouver, au Canada. Soixante pour cent des répondants admissibles ont participé, représentant plus d'un quart (92/350, 26,2%) de tous les individus qui reçoivent le service. Malgré des niveaux élevés de co-morbidité et de dépendance fonctionnelle, 50% ont jugé leur santé aussi bonne, très bonne ou excellente. Les ratios de cotes ajustés pour l'auto-évaluation de sa santé positive étaient de 7,50, 95 pour cent d'intervalle de confiance (IC) [1,09, 51,81] et 4,85, 95% CI [1,02, 22,95] pour l'absence de symptômes gênants et le pouvoir de parler à la famille ou amis, respectivement. Des réponses narratives aux questions sur la fin de vie et la vie avec une maladie sont également décrites. Les résultats suggèrent que l'accent mis sur la gestion des symptômes, et le soutien des contacts sociaux, peut améliorer la santé des personnes âgées fragiles.

We used a web-based mixed methods survey (HowsYourHealth–Frail) to explore the health of frail older (78% age 80 or older) adults enrolled in a home-based primary care program in Vancouver, Canada. Sixty per cent of eligible respondents participated, representing over one quarter (92/350, 26.2%) of all individuals receiving the service. Despite high levels of co-morbidity and functional dependence, 50 per cent rated their health as good, very good, or excellent. Adjusted odds ratios for positive self-rated health were 7.50, 95 per cent CI [1.09, 51.81] and 4.85, 95 per cent CI [1.02, 22.95] for absence of bothersome symptoms and being able to talk to family or friends respectively. Narrative responses to questions about end of life and living with illness are also described. Results suggest that greater focus on symptom management, and supporting social contact, may improve frail seniors' health.


pdf