In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

514 LETfRES CANADIENNES 2002 ... Communauttis de sens, issu d'un seminaire sur Ie theme «Ie sens de I'autre: elhos etaislhesis», explore une problematique voisine de celie du precedent ouvrage, celie de la parole Iitteraire, entendue comme insoumission it I'ordresocial,Iibre, ouverte,singuliere, mais pourtantsoucieuse de renouer les liens defaits, mais sous une autre forme, en incitant d'autres croisements , et en ayant recours it des compositions insoup~onnees. II s'agit ici aussi de reflechir et de comprendre, par Ie truchement de philosophes contemporains - Levinas, Merleau-Ponty, Ricreur, Deleuze, Nancy -, la question fondamentale du rapport de la parole singuliere et du desir de communaute. La pensee de Levinas sert d'assise iI une reflexion sur I'impense de la relation intersubjective rendue encore plus urgente par la mutationprofonde des communautes (Christian Larouche),etaune lecture de I'reuvre de Pierre Perrault par Ie recours aux notions de face aface et d'alterite totale (Daniel Laforest). Au fil des lectures, d'autres themes se precisent: Ie pole agonique du jeilne et du festin dans Gros mols de Rejean Ducharme (Nicolas Tremblay), la qu€te de «I'amour immense» dans Le blanc des yeux d'Helene Monette (Frederic Boutin), la relation integrative et pourtant distanciee aux modeles Iitteraires qui arline Ie Journal denoue de Fernand Ouellette (Denise Brassard), la mise en discours du non-dit de I'enonce de la ville dans La nuil demasque de Stanley Pean (Marie Cusson), la perte d'identite et la poetique de la memoire et de I'oubli dans Ie processus migratoire tel que les articule Jousse ou la traversee des Ameriques de Michel van SchendeL Gulie Hyland), la paroLe comme passage au la question du corps dans I'reuvre de Valere Novarina (Eric de Larochelliere, ALexandre St-Onge), et L'espacedu rythme apropos deJan Patooka (Karine Drolet). En bref deux ouvrages qui soulignent ades degres divers, et avec une maltrise des sujets et des problematiques plus manifeste dans Ie premier, I'importance et I'urgence d'une reflexion portant sur La part prise par la production esthetique dans la maniere de poser La reLation de I'identite individuelle et de l'identite collective, et plus particulierement de la parole singuliere et de sa visee communautaire. (ROLAND LE HUENEN) Jdentites narratives. Memoire et perception, s. la dir. de Pierre Ouellet, Simon Hare), Jocelyne Lupien et Alexis Neuss Quebec, Les Presses de l'Universite Laval, CELAT, coIl. Intercultures, 2002, 323 p. S'inscrivant dans Ie champ des etudes interdisciplinaires, Idenlites narralives . Memoire el perceplion porte sur I'incidence de la perception et de la memoire dans la determination du soi et de I'autre, en regard de I'inscription de ces derniers dans des agregations heterogenes. Dans un contexte generalde crise du symbolique, la perte de memoire etles modifications de UNIVERSITY OF TORONTO QUARTERLY, VOLUME 73, NUMBER 1, WINTER 2003 / 4 SCIENCES HUMAINES 515 la perception influent sur les formes traditionnelles de I'intersubjectivite, les frontieres du soi et de I'autre se trouvant obscurcies. L'ouvrage comprend vingt-trois analyses interessantes et diversifiees dont il sera difficile de rendre compte dans I'espaceicialloue. J'en retiendrai un certain nombre afin d'illustrer la probJematique abordee dans cet ouvrage collectif de belle facture et d'un interet soutenu. Simon Harel signe un article sur I'ecrivain anglais V. S. Naipaul, dont I'reuvre reflete Ie desenchantement cosmopolite. L'enigme de l'arrivee est analysee sous I'angle de la genericite, Harel s'interessant depuis plusieurs annees aux problematiques du recit de soi et de I',kriture autobiographlque . Examinantl'aveuglementdu narrateur en tant qU'etrange sujetde son histoire, il convoque la dimension structurante du soi, theorisee par Winnicott, afin d'examiner les enjeux de I'ecriture chez Naipaul. Celle-ci propose une dialectique de la mort psychlque et du refuge createur que Harel etudie sous l'eclairage de la lecture psychanalytique des textes litteraires et de leurs enjeux fondamentaux. Examinant les modes de I'heteronymie dont l'reuvre de Romain Gary constitue Ie meilleur exemple, Alexis Nouss montre comment la pluralite enonciatrice destabilise I'identite narrative autant que narratrice chez cet auteur qui se definit 11 partir d'une diversite de patronymes et de parcours vecus. Analysant...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 514-517
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.