In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Accompagner l’apprentissage de la conscience de la corporéité des enseignants • Se familiariser avec une définition de la corporéité (embodiment) et ses dimensions. • Comprendre les raisons pour lesquelles la prise en compte de la conscience de la corporéité des enseignants est souhaitable en contexte de formation à l’enseignement. • Explorer des exercices pour accompagner l’apprentissage de la conscience de la corporéité en contexte de formation à l’enseignement. • Réfléchir aux considérations à prendre en compte pour l’accompagnement de l’apprentissage de la conscience de la corporéité. Geneviève Emond et Karine Rondeau cibles Chapitre 4 • Qu’est-ce que la corporéité? • Pourquoi importe-t-il d’apprendre la conscience de la corporéité en contexte de formation à l’enseignement? • Comment accompagner l’enseignant dans l’apprentissage de la conscience de la corporéité en contexte de formation à l’enseignement? • Quelles considérations sont à prendre en compte lorsque l’on accompagne l’apprentissage de la conscience de la corporéité? Questions clés Accompagner l’apprentissage de la conscience de la corporéité des enseignants 71 Le corps nous accompagne partout où nous allons; il est notre principal véhicule d’action. L’être humain perçoit et agit constamment en boucles répétées. En contexte de formation à l’enseignement , que ce soit en formation initiale, continue, formelle ou informelle, la personne accompagnatrice s’accorde avec le corps d’une autre personne pour suivre le rythme de son apprentissage et de son développement professionnel. La personne accompagnée, s’approchant progressivement de ce qu’elle vit, a alors l’occasion d’agir avec plus d’acuité. S’appuyant sur une vision non dualiste de l’être humain, Johnson (2008) explique l’importance du corps pour l’agir de l’être humain, incluant son agir professionnel (Johnson, 1989). L’échange d’informations, notamment en contexte de formation , passe non seulement d’un cerveau à un autre, mais aussi, plus intégralement, d’une corporéité (embodiment) à une autre, c’est- à‑dire qu’elle s’effectue à travers la relation qu’une personne entretient avec son propre corps, le corps d’autres personnes ainsi que l’environnement qui l’entoure (Johnson, 2008). Le corps n’a pas toujours été considéré comme partie intégrante de l’apprentissage. Une scission corps-esprit s’est longtemps imposée dans les cultures occidentales. Héritiers de traditions cloisonnant le corps et l’esprit et évoluant dans des environnements souvent peu favorables aux besoins et aux potentialités du corps, les formateurs sont cependant de plus en plus appelés à apprendre à en tenir compte en contexte de formation à l’enseignement (Emond et Fortin, 2016; Green et Hopwood, 2015). Des recherches récentes, notamment en neurosciences, en phénoménologie et en éducation somatique, définies par Joly (2006, p. 21) comme «l’étude de la conscience du corps en mouvement dans son environnement», accordent une place au corps dans les processus d’apprentissage (Damasio, 2018; Eddy, 2016; Rugira, 2008). Green et Hopwood (2015) mentionnent d’ailleurs que ces recherches – et des pratiques de formation leur étant associées le plus souvent – prennent de plus en plus d’ampleur dans le monde de l’éducation, notamment en Le corps nous accompagne partout où nous allons; il est notre principal véhicule d’action. L’échange d’informations, notamment en contexte de formation, passe non seulement d’un cerveau à un autre, mais aussi, plus intégralement, d’une corporéité (embodiment) à une autre, c’est-à-dire qu’elle s’effectue à travers la relation qu’une personne entretient avec son propre corps, le corps d’autres personnes ainsi que l’environnement qui l’entoure. L’accompagnement du développement personnel et professionnel en éducation 72 réponse au stress, à l’anxiété, à la fatigue, voire aux troubles de santé physique et mentale vécus par plusieurs enseignants dans des contextes socioprofessionnels complexes fonctionnant en mode accéléré (Lantheaume, 2008; Rojo et Minier, 2015). Ces recherches et ces pratiques se développent en parallèle de travaux issus, notamment , des champs de la présence attentive (Kabat-Zinn, 1990) et de la santé socioémotionnelle (Lantieri et Nambiar, 2012). La phénoménologie étudie le corps vécu, tandis que certaines recherches en neurosciences se penchent sur la manière dont les signaux du corps et du cerveau interagissent dans un corps intégré considéré comme un tout. Pour sa part, le champ de l’éducation somatique permet...

pdf

Additional Information

ISBN
9782760550971
Related ISBN
9782760550964
MARC Record
OCLC
1101038700
Pages
208
Launched on MUSE
2019-05-24
Language
French
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.