Abstract

Abstract:

In this Symposium, scholars across disciplines discuss the key themes of the volume and questions that arise from Containing Diversity: Canada and the Politics of Immigration in the 21st Century. The book's authors, Yasmeen Abu-Laban, Ethel Tungohan and Christina Gabriel document and analyze the shifts that marked Canadian immigration, citizenship and multiculturalism in the period 2001-2021. They argue that these policy changes can be understood through the dynamic of containing diversity–a process involving the racialization and control of specific groups, alongside contradictory impulses exhibited in all these policies between closure to threatening outsiders and openness to valued workers and citizens. This symposium further advances the discussion of shifts within immigration, citizenship and multiculturalism policy by featuring the responses of Alexandra Dobrowolsky, Shanti Fernando, Shibao Guo, J. Adam Perry, and Lyubov Zhyznomirska to key contentions of the volume. Dobrowolsky questions whether neoliberalism and securitization are the only dynamics at play. She also invites a further consideration of whether and how interactions existed between migrants and Indigenous peoples historically. Fernando asks the authors to consider the degree to which the state can move beyond the neoliberal logics that characterize current policies and embrace the authors' call for an ethics of migration grounded in care and relationality. In a similar vein, J. Adam Perry focuses on the role of an ethics of care approach within grassroots mobilizations. Guo's contribution invites the authors to consider how the process of containing diversity is linked to the increase in the growth of racism and xenophobia and what actions can be taken to achieve racial justice. In her intervention, Zhyznomirska comments on the rise of populism and questions to what extent this development may lead to a more restrictive immigration system. The symposium concludes with the authors' responses to some of these questions and in doing so, the symposium prompts a call for a broader conversation about the future of these policies and practices.

Résumé:

Dans ce symposium, des chercheurs de toutes les disciplines discutent des thèmes clés de l'ouvrage et des questions qui tournent autour d'Endiguer la diversité : le Canada et les politiques de l'immigration au 21è siècle. Les auteurs du livre, Yasmeen Abu-Laban, Ethel Tungohan et Christina Gabriel, documentent et analysent les changements qui ont marqué l'immigration, la citoyenneté et le multiculturalisme canadiens entre 2001 et 2021. Elles postulent que ces changements de politique peuvent être compris à travers la dynamique de la diversité endiguée–un processus impliquant la racialisation et le contrôle de groupes spécifiques, ainsi que des impulsions contradictoires exposées dans toutes ces politiques entre la fermeture aux étrangers menaçants et l'ouverture aux travailleurs et citoyens appréciés. Ce symposium fait évoluer la discussion sur les changements dans les politiques d'immigration, de citoyenneté et de multiculturalisme en présentant les réponses d'Alexandra Dobrowolsky, Shanti Fernando, Shibao Guo, J. Adam Perry et Lyubov Zhyznomirska aux principales affirmations du volume. Dobrowolsky se demande si le néolibéralisme et la sécurisation sont les seules dynamiques en jeu. Elle invite également à se demander si et comment les interactions entre les migrants et les peuples autochtones ont existé historiquement. Fernando demande aux auteurs d'examiner dans quelle mesure l'État peut aller au-delà des logiques néolibérales qui caractérisent les politiques actuelles et de répondre à l'appel des auteurs en faveur d'une éthique de la migration fondée sur l'assistance et la relationnalité. Dans le même ordre d'idées, J. Adam Perry se concentre sur le rôle d'une approche de l'éthique du soin au sein des mobilisations populaires. La contribution de Guo invite les auteurs à se demander comment le processus d'endiguement de la diversité est lié à l'augmentation de la croissance du racisme et de la xénophobie et quelles actions peuvent être entreprises pour aspirer à la justice raciale. Dans son intervention, Zhyznomirska commente la montée du populisme et se demande dans quelle mesure cette évolution peut conduire à un système d'immigration plus restrictif. Le symposium se termine par les réponses des auteurs à certaines de ces questions et, ce faisant, le symposium lance un appel à une conversation plus large sur l'avenir de ces politiques et pratiques.

pdf

Share