Abstract

ABSTRACT:

Black studies both addresses the epistemic dilemma Eurocentrism makes of Blackness while also understanding Blackness as relational, situating Black activism and intellectual life as intricately connected. Yet discussions of Black studies have generally been excluded from the fields of science and medicine. In this article, I focus on three considerations of Black studies in these fields: Dalhousie University's rotating senior research chair in Black Studies, which moved into the Faculty of Medicine in 2019; a reflection on the 1968 Sir George Williams Affair, which highlighted the harms anti-Black racism in science studies has upon Black students and communities; and lastly, an examination of who gets to do medicine in Canada. In the almost two-hundred-year history of medical education in Canada, systemic barriers remain in place that obstruct Black people from participating in medical training. I seek to explore how Black studies in medical education is more than an accounting of brutality and atrocities. Science and medical studies also include Black experiences through method, thought, and intervention, thus creating anew.

RÉSUMÉ:

Les études noires abordent le dilemme épistémique que pose l'eurocentrisme à propos de l'identité noire, tout en comprenant que l'identité noire est relationnelle et que le militantisme et la vie intellectuelle des Noirs sont intimement liés. Pourtant, en sciences et en médecine, on ne discute habituellement pas des études noires. Dans le présent article, l'auteure se concentre sur trois sujets d'études noires dans ces domaines : la chaire de recherche principale en études noires de l'Université Dalhousie, une chaire rotative qui a été transférée à la Faculté de médecine en 2019; l'affaire Sir George Williams survenue en 1968, affaire qui a mis en lumière le tort fait aux étudiants et aux communautés noires par le racisme contre les Noirs dans les études en sciences; enfin, l'accès aux études en médecine au Canada. Depuis les presque deux cents ans qu'existe l'enseignement de la médecine au pays, des barrières systémiques n'ont cessé d'empêcher les Noirs de recevoir une formation en médecine. L'auteure tente d'examiner comment les études sur les Noirs dans le domaine de l'enseignement de la médecine vont au-delà de la brutalité et des atrocités. Les études en sciences et en médecine intègrent également les expériences des Noirs par le biais de la méthode, de la pensée et de l'intervention, taillant ainsi dans du neuf.

pdf

Additional Information

ISSN
1916-0194
Print ISSN
1206-0143
Pages
pp. 159-174
Launched on MUSE
2022-05-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.