In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Les Apports récents et à venir du numérique pour la recherche en domaine occitan
  • Hervé Lieutard
Mots clés

Occitan, édition numérique, lexicographie, AIEO, Association internationale d'études occitanes, AcTo

Le numérique n'a pas fini de révolutionner le métier des chercheurs en occitan. Depuis quelques années, ces derniers ont su se saisir des nouvelles possibilités offertes par le numérique et le travail en réseau. Gageons que les prochaines années verront apparaître de nouveaux outils de recherche plus puissants que jamais pour la recherche en domaine occitan.

Un atout majeur de la recherche contemporaine en occitan est lié au fait qu'elle a su s'internationaliser très tôt avec la création dès 1981 d'un important réseau de chercheurs, l'Association internationale d'études occitanes (AIEO), qui tente de fédérer l'ensemble de ceux qui à travers le monde s'intéressent à la langue et à la culture occitanes dans toutes ses dimensions. L'AIEO qui fêtera en 2021 ses 40 années d'existence n'a jamais cessé de susciter de nouvelles dynamiques de recherches. Les liens entre chercheurs que ce réseau a permis de tisser permettent aujourd'hui, grâce au développement du numérique, d'envisager et de concrétiser des collaborations scientifiques internationales de grande envergure. Dans la série des projets pionniers développés dans ce domaine, on citera celui du Thesaurus occitan (THESOC) de l'UMR 7320, Bases, Corpus, Langages, à Nice. Ce projet, né lors du colloque consacré aux "Outils de la recherche occitane" organisé par l'AIEO à Wégimont en 1989 a permis de compiler et de mettre en ligne les données lexicales et morphosyntaxiques recueillies sur le terrain et enregistrées dans les divers atlas linguistiques de l'occitan au cours du XXe siècle. Le virage de la recherche en occitan vers le numérique a été progressif, mais s'est régulièrement adapté aux nouveaux supports de diffusion. Pour la langue médiévale, il existe les incontournables concordanciers de l'occitan médiéval, COM1 (2001) et COM2 (2005) en cd-rom, et aujourd'hui le TMAO, disponible en version électronique sur le site de l'AIEO. Les revues scientifiques ne sont pas en reste puisqu'elles aussi opèrent un virage vers le numérique, soit intégralement comme Lengas soit [End Page 171] en conservant une version papier comme la Revue des langues romanes ou Tenso.

Les perspectives de recherche qu'ouvre la constitution de données massives (big data) pour les prochaines années sont énormes, même si elles restent probablement encore en partie insoupçonnées. Il est toutefois assuré qu'elles vont contribuer à produire de nouveaux outils qui nous permettront de faire avancer nos connaissances sur la langue occitane, notamment dans le domaine de la lexicographie. Les premiers travaux lexicographiques sur la langue occitane se sont développés dès le XVIIIe siècle, mais c'est surtout au XIXe siècle que les premiers dictionnaires d'occitan médiéval et d'occitan moderne d'envergure voient le jour, au premier rang desquels ceux de Raynouard et d'Honnorat auxquels la naissance du Félibrige doit beaucoup, tout comme quelques années plus tard Lou Tresor dóu Felibrige de Frédéric Mistral. Cette synthèse lexicographique de la langue occitane n'a d'ailleurs encore jamais été dépassée à ce jour. Voilà sans doute un défi posé aux chercheurs occitanistes pour les prochaines années.

Dans le domaine de la lexicographie occitane médiévale, le numérique a d'ores et déjà permis de faire progresser de façon spectaculaire le Dictionnaire de l'occitan médiéval de la Bayerische Akademie der Wissenschaften en transformant un dictionnaire livré autrefois sous forme de fascicules, de 1993 à 2013, en une véritable base de connaissances qui par sa conception modulaire actuelle ouvre, outre l'accès au lexique et aux bases de lemmes, sur de nouvelles possibilités d'accéder aux dictionnaires de Raynouard ou de Levy, sous forme d'images numéris...

pdf

Additional Information

ISSN
1944-0146
Print ISSN
0890-3352
Pages
pp. 171-176
Launched on MUSE
2021-04-23
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.