Abstract

Résumé:

L’auteure explore la perspective qu’ont les enfants nouveaux arrivants apprenant la langue anglaise sur leur paysage linguistique ainsi que l’interprétation qu’ils en font. Elle se penche au surplus sur la mesure dans laquelle les activités axées sur le paysage linguistique influencent la conscience linguistique et l’apprentissage de ces élèves, leurs négociations identitaires et leur sentiment d’appartenance. La participation des élèves comme cochercheurs permet à l’auteure d’adopter une méthodologie créative qu’elle applique au moyen d’activités en classe, notamment des photos prises par les enfants, des analyses VLP (visuelles, lexicales et pragmatiques), des conversations sur la recherche et la création d’art visuel (conception de cartes) utilisé comme texte d’identité. Les résultats incluent 1) les types de paysage linguistique qui attirent les enfants, 2) les interprétations que donnent les élèves de leurs paysages linguistiques multilingues et 3) l’influence des activités spécifiquement conçues pour cette recherche sur les processus de construction de sens, l’apprentissage des langues, la conscience linguistique et le positionnement identitaire. Dans l’ensemble, les résultats obtenus laissent croire que l’augmentation du nombre de signalisations multilingues favorise la conscience linguistique des enfants apprenant la langue anglaise, renforce leur identité et leur sentiment d’appartenance, et permet l’apprentissage incident de la langue première (L1) et de la langue seconde (L2).

Abstract:

This case study investigated newcomer English language learner (ELL) children’s perspectives on, and interpretations of, their linguistic landscape (LL), as well as the influence of LL-based activities on their language awareness and learning, identity negotiation, and sense of belonging. With the children as co-researchers, creative-driven methodology was implemented through carefully designed class activities including children’s photography, VLP (visual, lexical, and pragmatic) analyses, research conversations, and the creation of visual art (map making) as a form of identity text. The findings included the types of LL that children were attracted to, children’s interpretations of their multilingual LL, and the influence of specifically developed activities on ELL children’s meaning-making processes, language learning, language awareness, and identity positioning. Overall, the findings suggest that increasing multilingual signage supports ELL children’s language awareness, strengthens their sense of identity and belonging, and creates opportunities for L1 and L2 incidental language learning.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 1-22
Launched on MUSE
2021-03-15
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.