Abstract

RÉSUMÉ:

Cette étude est motivée par des préoccupations de santé publique concernant la détection, la réduction et la prévention des effets nocifs de la surconsommation d’alcool, en particulier chez les personnes âgées. Notre objectif est de contribuer à la recherche en gérontologie en explorant les interactions entre la qualité de vie et les facteurs connexes qui sont liés aux impacts de la consommation d’alcool, tels qu’évalués par l’Indice des problèmes d’alcool. L'étude est basée sur des données transversales collectées à partir de questionnaires envoyés à un échantillon aléatoire de 6000 adultes norvégiens âgés de 62 ans ou plus (tax de participation : 32 %). Selon les résultats de l’analyse CHAID (Chi-square Automatic Interaction Detection), une multitude de facteurs en interaction ont fait ressortir des différences entre les femmes et les hommes, et entre les non-dépendants et les alcooliques. Chez les femmes, les impacts de la surconsommation d’alcool étaient reliés au fonctionnement intrapsychique, tandis que ceux des hommes étaient associés à la santé physique et à la situation sociale. Une évaluation régulière de la qualité de vie pourrait s’avérer très importante pour assurer un soutien plus complet aux personnes âgées qui sont vulnérables aux conséquences néfastes de l’alcool.

ABSTRACT:

This investigation derives its impetus from public health concerns around detecting, mitigating, and preventing the deleterious effects that alcohol use can cause particularly in advanced age. We aim to complement gerontological research by exploring the interactive effects of quality of life and related factors on alcohol use outcomes assessed by the Drinking Problem Index. The study is based on cross-sectional data collected from questionnaires mailed to a randomly drawn sample of 6,000 Norwegian adults aged 62 and older (participation rate: 32%). According to the Chi-square Automatic Interaction Detection (CHAID) analysis, constellations of interactive factors emerged differently for women and men, and, between non-problem and problem drinkers. For women, drinking outcomes were related to intra-psychic functioning, and for men, to physical health and social situation. An ongoing quality-of-life assessment may be very important in the comprehensive assistance provided to those older people who are vulnerable to undergoing alcohol-related harms.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 49-67
Launched on MUSE
2021-03-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.