University of Toronto Press

Dear readers,

Welcome to volume 43, issue 3 of the Canadian Journal of Information and Library Science (CJILS). The stress and anxiety around COVID-19 have affected us all and I hope that you and yours are doing well through these times.

From the journal side of things, the pandemic has played a significant role in delaying so much scholarship, hence the tardiness of this issue. Even with the delays, I’m proud to bring this issue to fruition as it showcases a variety of scholarship from across Canada. The research here comes from three different provinces and four different library and information science programs. Along with a diversity of location, these authors present a wide variety of scholarship.

The topics here are diverse. Jairo Buitrago Ciro and Lynne Bowker explore the term ‘predatory publishing.’ Siham Alaoui looks at participatory archives in Canada. Louise Spiteri explores zero-waste communities on Instagram. Toluwase Asubiaro looks at natural language processing and Nigerian languages. Nafiz Shuva looks at the information behaviour of Bangladeshi immigrants to Canada. And finally, Ali Shiri and Emily Villanueva look at the evaluation of cultural heritage digital libraries. CJILS continues to provide bilingual authoritative research in library and information science.

I must share one other exciting development for the journal. Over the summer of 2020, the CAIS membership voted to transition CJILS to open access. Hence, this will be the last issue published by the University of Toronto Press (UTP). We want to thank UTP for being a wonderful home for CJILS since the mid-1990s, but the membership has decided on a new path dedicated to open access.

The submission process will not change. Submissions will still be made through the online submission system at https://ojs.lib.uwo.ca/index.php/cjils and articles will still be put through a double-blind peer review system. We have a new production editor, Davin Helkenberg, who has a crew of translators and copy editors under her helm.

I hope you are excited, and I look forward to seeing your future submissions to the journal.

________

Chers lecteurs et chères lectrices,

Bienvenue au volume 43, numéro 3 de la Revue canadienne des sciences de l’information et de bibliothéconomie (RCSIB). Le stress et l’anxiété entourant la COVID-19 nous ont tous affectés et j’espère que vous et les vôtres vous portez bien durant cette période. [End Page 193]

Pour la revue, la pandémie a occasionné des retards dans l’ensemble du processus, d’où le retard de ce numéro. Malgré ces délais, je suis fière de mener à bien ce numéro qui présente des contributions variées et provenant de divers endroits au Canada. Ces travaux viennent de trois provinces et quatre programmes de sciences de l’information. En plus de cette diversité géographique, les auteurs proposent des contributions diverses.

Les thématiques de ce numéro sont diverses. Jairo Buitrago Ciro et Lynne Bowker explorent le terme « édition prédatrice ». Siham Alaoui examine les archives participatives au Canada. Louise Spiteri explore les communautés zéro déchet sur Instagram. Toluwase Asubiaro s’intéresse au traitement du langage naturel et aux langues nigérianes. Nafiz Shuva examine le comportement informationnel des immigrants bangladais au Canada. Enfin, Ali Shiri et Emily Villanueva se penchent sur l’évaluation des bibliothèques numériques axées sur le patrimoine culturel. RCSIB continue de publier des travaux de recherche bilingues faisant autorité en bibliothéconomie et en sciences de l’information.

Je dois partager un autre développement important pour la revue. Au cours de l’été 2020, les membres de l’ACSI se sont prononcés en faveur d’une transition de RCSIB vers le libre accès. Ce sera donc le dernier numéro publié par l’University of Toronto Press (UTP). Nous tenons à remercier UTP d’avoir été de merveilleux hôtes pour RCSIB depuis le milieu des années 90, mais les membres ont choisi de s’engager dans cette nouvelle voie dédiée au libre accès.

Le processus de soumission ne sera pas modifié. Les soumissions seront toujours faites par le biais du système de soumission en ligne à https://ojs.lib.uwo.ca/index.php/cjils et les articles continueront de faire l’objet d’une évaluation par les pairs en double aveugle. Nous avons une nouvelle éditrice à la production, Davin Helkenberg, qui dirigera une équipe de traducteurs et de réviseurs.

J’espère que vous êtes enthousiasmés et j’ai hâte de recevoir vos futures soumissions à la revue. [End Page 194]

Share