Abstract

Abstract:

Roman historique évoquant l’entreprise de la France Antarctique, Rouge Brésil (2001) de J.-C. Rufin, renvoie par son titre au bois brésil dont les propriétés tinctoriales justifiaient l’intérêt européen. Par-delà un projet de type colonial s’y déploie une approche sensible de l’abondante forêt brésilienne. Les plantes ramènent cependant à l’Europe, sur un mode personnel (souvenir, objets importés) ou explicatif emprunté à deux auteurs du XVIe siècle, Thevet et Léry. Mais l’exotisme est limité dans le roman de Rufin par rapport à leurs écrits non fictionnels : à travers un personnage, Colombe, se dessine un idéal de fusion avec le milieu naturel.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 9-21
Launched on MUSE
2020-12-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.