Abstract

Abstract:

Cet article analyse les défis et déficits de planification et de gestion urbaine à Port-au-Prince au regard de quelques-unes des caractéristiques de son histoire, son cadre réglementaire, institutionnel, politique et social dont le point culminant est la catastrophe générée par le séisme de 2010. Il analyse également les stratégies de reconstruction développées par de multiples acteurs dans un contexte d'incertitude juridique, institutionnelle et économique. Notre hypothèse de départ est que la crise urbaine de l'agglomération de Port-au-Prince a des racines profondes qui datent du XIXème siècle et que l'action non coordonnée des organisations internationales et des ONG après le séisme, au lieu d'aider à la surmonter, a plutôt contribué à l'approfondir en reproduisant les déficits de gouvernance urbaine qui ont caractérisé cette agglomération, ainsi que les pratiques d'occupation territoriale désarticulées des processus de planification urbaine à long terme pour réduire les risques et la vulnérabilité au milieu urbain.

pdf

Additional Information

ISSN
2333-7311
Print ISSN
1090-3488
Pages
pp. 92-120
Launched on MUSE
2020-09-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.