Abstract

Abstract:

Time pressure of parents has become an important policy agenda in many contemporary societies. This study aims to examine the association between parental childcare time and subjective time pressure (feeling rushed) by taking into account different types of diurnal activity patterns. From the background of time fragmentation as a structural source of time pressure we introduce two specific types of diurnal time use activities, namely activity resumption and activity switching. As activity resumption denotes that the same kind of activity is repeatedly shown over the day, activity switching indicates the diurnal substantive variety of activities. Our research question is aimed a examining if these activity patterns covariate with parental childcare time use and to what extent they add are connected with subjective time pressure. Analyzing the original timeline raw data of 6,812 diary entries from the 2014 Korean Time Use Study (KTUS) we focused on working parents with children aged 18 or younger. Overall, we found that activity resumption is positively related to subjective time pressure, while activity switching negatively correlates with subjective time pressure. While we did not find a significant effect of time spent for childcare on feeling rushed, we found that time use for childcare is negatively correlated with activity resumption, but positively with activity switching intensity. Having young children compared to having teenagers in the family significantly goes with more feeling rushed, while having young children means less activity switching and less activity resumption. Finally, our results point to a significant parents’ gender differentiation of the covariation of subjective time pressure, diurnal activity change pattern and child care time use.

Résumé:

La pression du temps sur les parents est devenue une question de principe importante dans de nombreuses sociétés contemporaines. Cette étude a pour but d´examiner le lien entre le temps consacré par les parents à la garde des enfants et la pression subjective du temps (le sentiment d́être débordé) en prenant en compte différents types de modèles d́activités diurnes. A partir du contexte de la fragmentation du temps en tant que source structurelle de la pression du temps, nous introduisons deux types spécifiques d́activités diurnes d́utilisation du temps, à savoir la reprise d́activité et le changement d́activité. Alors que la reprise d́activité signifie que le même type d́activité est reálisé de façon répétée au cours d́une journée, le changement d́activité indique la variété substantielle d́activités pendant le jour. Le but de la question de notre recherche est d́examiner si ces modèles d́activité covarient avec le temps consacré par les parents à la garde des enfants et jusqúà quel point ils ont un lien avec la pression subjective du temps. Dans ĺanalyze de données originales de 6.812 entrées de journaux provenant de ĺEtude Coréenne sur ĺUtilisation du Temps (KTUS) de 2014, nous nous sommes concentrés sur les parents qui travaillent et qui ont des enfants âgés de 18 ans et moins. En général, nous avons trouvé que la reprise d́activité est liée positivement à la pression subjective du temps. Alors que nous ńavons pas trouvé d́effet significatif du temps consacré à la garde des enfants sur le sentiment d́être débordé, nous avons constaté que le temps consacré aux enfants a une correlation négative avec la reprise d́activité mais positive avec ĺintensité du changement d́activité. Le fait d́avoir de jeunes enfants au lieu d́adolescents au sein d́une famille śaccompagne de plus du sentiment d́être débordé, alors que le fait d́avoir de jeunes enfants signifie moins de changement d́activité et moins de reprise d́activité. Finalement, nos résultats montrent une différenciation significative selon le sexe des parents dans la covariation de la pression subjective du temps, du modèle de changement d́activité pendant le jour et du temps consacré aux enfants.

pdf

Additional Information

ISSN
1929-9850
Print ISSN
0047-2328
Pages
pp. 110-130
Launched on MUSE
2020-04-29
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.