Abstract

Abstract:

Since the implementation of the One-Child Police in China in 1979, great concern has been raised about the physical and psychological development of “only-children.” Some researchers believe that only-children may have difficulty with social skills, which include communication ability, because they would lack early sibling interactions. The aim of the present study was to explore the communication ability of only-children compared to children raised with siblings. We administered the self-developed Interpersonal Communication Ability Assessment Scale, which had been previously validated and refined, to 1,376 medical students in China. Results showed that when considering communication ability on its own, there were slight differences found between only-children and non-only-children. However, this difference was no longer significant when other independent variables were included in a hierarchical linear regression. This might be due to the fact that only-children have more highly educated parents, with more high-status careers, and greater family income that might provide greater social and educational opportunities, which might then increase communication abilities.

Résumé:

Dupuis la mise en place de la politique de l’enfant unique en Chine en 1979, une grande inquiétude a été exprimée concernant le développement physique et psychologique des enfants uniques. Certains chercheurs croient que les enfants uniques peuvent avoir des difficultés avec les compétences sociales, y compris les compétences en communication, parce qu'ils manqueraient d'interactions précoces entre frères et sœurs. Le but de cette étude était d'explorer les compétences de communication des enfants uniques par rapport aux enfants élevés avec des frères et des sœurs. Nous avons administré l'Echelle d'Evaluation des Compétences en Communication Interpersonnelle, qui était précédemment validée et affinée à 1 376 étudiants en médecine en Chine. Les résultats ont montré que lorsque nous avons considéré la capacité de communication de façon isolé, il y avait de légères différences entre les enfants uniques et les enfants élevés avec des frères et des sœurs. Cependant, cette différence n'était plus significative lorsque d'autres variables indépendants étaient incluses dans une régression linéaire hiérarchique. Cela pourrait être à cause du fait que les parents des enfants uniques ont fait des études supérieures, avec une carrière plus élevée et un revenu familial plus élevé, ce qui pourrait offrir de plus grandes opportunités sociales et éducatives, ce qui pourrait alors augmenter leurs capacités de communication.

pdf

Additional Information

ISSN
1929-9850
Print ISSN
0047-2328
Pages
pp. 84-109
Launched on MUSE
2020-04-29
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.