In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • "Espaces, mémoires et savoirs dans la fiction d'Ananda Devi." Revue Mosaïques by Abada Medjo, Jean Claude, et Kumari R. Issur
  • Valérie Magdelaine-Andrianjafitrimo
Abada Medjo, Jean Claude, et Kumari R. Issur. "Espaces, mémoires et savoirs dans la fiction d'Ananda Devi." Revue Mosaïques. Hors-série double, no. 3 & 4, 2017. ISBN 9782813002563. 247 p.

Ce beau numéro double de la revue Mosaïques, consacré à l'auteure mauricienne majeure Ananda Devi, repose sur une démarche ancrée dans la "relation," celle d'universitaires issus d'horizons variés, majoritairement de Maurice, du Cameroun, des États-Unis et de France, témoignant du rayonnement international de l'écrivaine. Les deux coordonnateurs, l'un camerounais, Jean Claude Abada Medjo et l'autre, mauricienne, grande spécialiste dont on ne compte plus les publications sur l'auteure et sur Maurice, Kumari R. Issur, partagent ainsi leurs expériences et leurs sensibilités littéraires. De ce fait, les regards portés sur une écrivaine et sur une œuvre qui pourraient si facilement être associées à une "province" de la francophonie se [End Page 228] voient décloisonnés et échappent à tout localisme épistémologique. L'introduction d'Issur et Abada Medjo "Ananda Devi: Aperceptions aux abords d'un imaginaire en expansion" (1–8) le rappelle, l'écrivaine n'est pas réductible à l'île qui l'a vu naître, Maurice, mais se questionne sur le rapport que le sujet, marginalisé et vulnérable, entretient avec des espaces, réels ou imaginaires et avec les mémoires qui les hantent. Son œuvre tient donc moins à un déterminisme ethnoculturel, spatial ou genré, qu'à un imaginaire frémissant et déroutant, et à la puissance incandescente de sa parole poétique.

Les seize articles qui composent le volume sont le fait de chercheurs confirmés, spécialistes avérés de l'auteure et du champ mauricien comme Odile Cazenave, Emmanuel Bruno Jean-François, Ritu Tyagi, Bruno Cunniah, Cécile Vallée pour ne citer qu'eux, autant que de jeunes chercheurs ou de collègues s'essayant à de nouveaux domaines de recherche, ce qui peut engendrer des analyses parfois un peu redondantes par rapport à celles qui ont déjà été publiées dans d'autres collectifs, mais ce qui peut aussi permettre de soumettre les œuvres de l'écrivaine à d'autres perspectives analytiques. Dans tous les cas, et les riches bibliographies de chaque article en témoignent, on peut souligner le grand soin apporté aux diverses études.

Ces articles sont organisés en quatre parties, ("Ancrages de la fiction: spatialités, corporéités et mémoires" (9–60); "Érotisme, sexualités et utopies" (61–112); "Identités, altérités et altérations" (113–68); "Poétiques de la traversée: intertextualités, intermédialités" (169–226)), suivies de deux textes inédits, l'un de Devi ("Cette nuit-là" 229–34) et l'autre d'Abada Medjo "Bavure policière" (235–37).

Les contributions dépassent largement cette répartition en quatre sections et certaines pourraient sans dommage glisser de l'une à l'autre tant apparaissent nettement des convergences et des lignes de force récurrentes. Le paradigme glissantien de la relation est ainsi sans cesse exploité pour explorer les tensions traversant l'œuvre de Devi, qui en effet relie les mondes et les mémoires dans un imaginaire éminemment hybride. Cette hybridité omniprésente, qui remanie les catégories de l'identité et du réel, qui reconfigure les corps disloqués pour les restituer à une force animale ou monstrueuse insaisissable, qui transforme les lieux et les îles en hétérotopies ou en uchronies, est en effet, sans doute, la clé de voûte de l'écriture de Devi. Elle en tire son étrangeté, sa violence, sa poétique dérangeante et fulgurante dont le sensible est le maître-mot.

C'est à un cheminement très cohérent dans cette œuvre complexe que nous invite donc cet ouvrage qui, tout naturellement, s'ouvre par la question de l'espace. Ainsi, selon une perspective maintenant parfaitement balisée par les nombreuses contributions antérieures de Françoise Lionnet...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 228-232
Launched on MUSE
2020-03-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.