In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • The Mauritian Novel: Fictions of Belonging by Julia Waters
  • Rohini Bannerjee
Waters, Julia. The Mauritian Novel: Fictions of Belonging. Liverpool, Liverpool UP, 2018, ISBN 9781786941499. 218 p.

L'étude que nous offre Julia Waters est consacrée à la notion de "belonging," voire à cette nécessité d'appartenance, ce désir universel qu'éprouvent les individus de trouver leur place au sein d'une société. À partir de romans francophones relativement récents, l'ouvrage s'intéresse plus particulièrement à la manière dont de multiples formes d'appartenances sont pensées dans l'imaginaire littéraire mauricien. Le concept du multiculturalisme à Maurice—qui prend la forme d'un certain mauricianisme—continue en effet de soulever nombre de questions relatives à la construction d'une nation mauricienne, aux réalités d'un espace insulaire partagé et à la reconnaissance du Kréol en tant que lingua franca et langue nationale. Si le texte de Waters procède d'une rétrospective historique des raisons qui justifient l'absence ostensible d'un discours unificateur de la nation à Maurice, son analyse se penche plus spécifiquement sur la manière dont les individus cherchent à affirmer leur sentiment d'appartenance face aux modèles dominants qui régissent les contours d'une certaine identité collective.

L'ouvrage prend pour objets d'étude des romans écrits en français—langue dominante d'expression littéraire et langue globale de choix à l'Île Maurice. Ces derniers abordent la question épineuse des logiques d'appartenance, notamment après les émeutes de 1999, c'est-à-dire après les violentes manifestations entraînées par la mort du chanteur Kaya, et qui ont fait remonter à la surface des réalités complexes impliquant nation, communauté et appartenance multi-ethnique à l'Île Maurice. Waters renforce de fait l'éclectisme de son approche en soulignant que ledit corpus offre un vaste répertoire d'interprétations de la notion d'appartenance; un répertoire qui interroge, par la même occasion, la pertinence et l'applicabilité de cadres théoriques postcoloniaux largement diffusés. L'auteure prend pour point de départ la problématique centrale de l'appartenance, telle qu'elle est abordée dans un imaginaire littéraire contemporain, pour étudier la manière dont les micro-discours liés à l'appartenance—incarnée, matérielle, ou même symbolique—entrent en interaction avec (ou contre) les macro-discours centrés sur les identités collective et nationale. L'étude parvient ainsi à explorer comment les récits multiples de l'appartenance s'inscrivent dans une corrélation avec les usages sociopolitiques et les abus souvent hégémoniques des discours d'appartenance et d'exclusion. [End Page 225]

Divisé en cinq chapitres, The Mauritian Novel interroge ce que le sous-titre de l'ouvrage désigne comme les Fictions of Belonging ou "fictions de l'appartenance," et ce à travers diverses approches théoriques. Le concept d'appartenance reste ici une notion assez fluide, appliquée tant à l'univers fictionnel des œuvres mauriciennes étudiées, qu'à la société réelle qu'elles évoquent, tout en maintenant une cohérence interne qui permet à la fois de les rapprocher et de les distinguer. L'étude donne lieu, par conséquent, à trois interrogations principales, manifestes dans les cinq chapitres proposés: comment mieux comprendre l'anxiété relative à l'idée d'appartenance telle qu'elle s'exprime dans une Île Maurice multi-ethnique et telle qu'elle se manifeste dans l'imaginaire littéraire mauricien du vingt et unième siècle? Comment s'élabore la critique du modèle communaliste (ou communautariste) actuellement en place à Maurice et qui renvoie à des allégeances internes relevant d'affinités ethniques, religieuses, culturelles, linguistiques et diasporiques? Et, enfin, quels espaces de convergence existe-t-il entre les différents récits d'une identité nationale mobilisant les tropes du voyage, de l'entente parfaite avec la beauté de l'île, ou encore la présence de figures dissonantes comme celles de migrants apatrides? Cette question permet de se demander en quoi ces espaces de convergences des récits identitaires nationaux promeuvent le désir de mieux vivre la culture mauricienne...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 225-228
Launched on MUSE
2020-03-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.