In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Cahiers Robinson by Hector Malot
  • Suzanne Pouliot
Hector Malot, l'écrivain instituteur. Cahiers Robinson, no. 45, 2019. ISBN 9782848323367. 199 p.

La revue Cahiers Robinson avait déjà publié deux numéros consacrés à Hector Malot: "Diversité d'Hector Malot" (no. 10) et "Hector Malot, Le Roman de mes romans" (no. 13, épuisé). Le quarante-cinquième numéro s'intéresse à l'écrivain instituteur et regroupe huit communications présentées à Rouen, le 10 mars 2017, sous l'égide de l'Association des amis d'Hector Malot. En introduction, Christia Delahaie et Jean-Paul Delahaie présentent sommairement Hector Malot, instituteur engagé aux côtés de Jules Ferry et des républicains pour laïciser l'école et la libérer de l'emprise de l'Église (9). Statistiques à l'appui, Claude Lelièvre décrit "Le Contexte historique de l'école au temps de Malot" (13–20), avec la création des lycées, devenus les collèges royaux, en 1815, et les lycées communaux (13). Quant aux établissements d'enseignement privé, la législation consulaire et impériale en distingue trois formes: les pensions d'ordre inférieur, les institutions d'ordre supérieur, les petits séminaires, nommés aussi écoles secondaires ecclésiastiques. Lelièvre évoque l'article 23 de la loi Falloux qui a consisté à identifier les enseignements à dispenser et la loi de Jules Ferry du 28 mars 1882 qui institue l'obligation d'instruction, la laïcité de l'enseignement [End Page 215] primaire public et la parité des salaires. Jean-Paul Delahaye étudie le roman Séduction (1881) ou la question laïque au cœur de l'actualité (21–35). Cette œuvre a paru en feuilleton dans un journal engagé pour la laïcité, Le Siècle. Elle raconte les difficultés rencontrées par les enseignantes laïques des écoles primaires en 1881, et les conflits entre l'école des enseignants laïques et celle des curés et des religieuses qui traversent une vaste partie de la Troisième République. Pour illustrer son propos, Malot fait dire à sa protagoniste Hélène Marguerite que la laïcité est un gage de paix

(29). Guillemette Tison (37–46) aborde "L'Éducation des filles dans les romans d'Hector Malot." Dans le corpus romanesque retenu, les personnages de fillettes et de femmes sont nombreux. Malot les situe dans une pension destinée aux pauvres, lieu d'éducation au rabais (38) ou au couvent. Pour respecter la nature de l'enfant en vue d'en faire une femme bien instruite et éduquée, Malot s'avère critique à l'égard des institutions destinées aux filles et privilégie l'éducation particulière (42) ainsi que l'éducation familiale et paternelle (44). Francis Marcoin s'intéresse à "Hector Malot, instituteur de famille" (47–70). Considéré comme un spécialiste, selon Yves Pincet (47), Malot s'intéresse à la petite enfance, comme en témoignent des extraits de son journal (63–70). Il initiera sa fille Lucie à la topographie et à la géographie par la connaissance directe des lieux et des paysages, et rédigera trois manuels: un de grammaire et deux d'histoire. Christa Delahaie se penche sur "L'Écriture de l'école dans Jacques Chevalier" (77–89). Intéressé par la question scolaire, Malot publie, sous forme de feuilleton, Jacques Chevalier, en janvier 1860, dans L'Opinion nationale, puis en volume, la même année, chez Dubuisson. En 1861, une version remaniée, sous le titre Les Amours de Jacques, paraît chez l'éditeur Michel Lévy. Malot présente la pension comme une prison en décrivant les violences enfantines, la souffrance des nouveaux, l'incompétence des professeurs (79). Dans "Les Usages scolaires de l'œuvre d'Hector Malot" (91–108), Christine Chaumartin analyse les adaptations du roman scolaire dont le genre connut son apogée dans les années 1930. Malot n'a écrit aucun roman scolaire, bien que ses œuvres aient été adaptées par l'école, en Grande-Bretagne, dès 1888, puis en France, par Hachette, en 1892, pour les écoles primaires. Les adaptations, conformes aux valeurs...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 215-218
Launched on MUSE
2020-03-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.