In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Des mines littéraires. L'imaginaire minier dans les littératures de l'Abitibi et du Nord de l'Ontario by Isabelle Kirouac Massicotte
  • Irène Chassaing
Kirouac Massicotte, Isabelle. Des mines littéraires. L'imaginaire minier dans les littératures de l'Abitibi et du Nord de l'Ontario. Sudbury, Prise de parole, 2018. ISBN 9782897441265. 271 p.

"L'espace n'est pas seulement pour les écrivains un cadre extérieur," affirme le critique français Michel Collot: "il est investi des valeurs et des significations de leur imaginaire le plus intime et porteur d'un potentiel considérable d'invention linguistique et formelle." C'est sur cette conception d'un espace à la fois révélateur et générateur que se fonde l'ouvrage d'Isabelle Kirouac Massicotte Des mines littéraires, tiré d'une thèse de doctorat soutenue en 2016 à l'université d'Ottawa. Il se propose ainsi d'explorer, selon les principes de la géographie littéraire, non seulement la représentation de l'espace des mines dans les littératures franco-ontarienne et de l'Abitibi, mais aussi l'impact de cet espace représenté sur ces deux corpus régionaux canadiens. À travers son étude, l'auteure vise plusieurs objectifs. Il s'agirait d'abord principalement pour elle "[d']enrichir l'analyse des grandes structures de l'imaginaire des mines" (24) par l'examen de textes nouveaux, qui viendraient s'ajouter à d'autres œuvres célèbres, comme celles d'Émile Zola ou d'Hector Malot, par exemple. Ce faisant, et dans un deuxième temps, Isabelle Kirouac-Massicotte légitime les littératures étudiées, et entend participer à leur constitution en corpus régionaux autonomes et distincts—une mission déjà bien engagée pour la littérature franco-ontarienne, mais à peine entamée en ce qui concerne celle de l'Abitibi voisin. Ce deuxième objectif est intelligemment poursuivi par la revendication, en introduction, [End Page 200] d'une approche comparatiste qui pose d'emblée les deux corpus comme relevant de traditions littéraires singulières. Sont ainsi soumises à l'analyse onze œuvres publiées entre 1980 et 2005: pour la littérature de l'Ontario français, quatre romans, deux pièces de théâtre et un recueil de poésie, à savoir, respectivement, La Quête d'Alexandre d'Hélène Brodeur,La Vengeance de l'orignal de Doric Germain, Temps pascal de Daniel Poliquin, etLe Nickel Strange de Gaston Tremblay, les pièces 1932, la ville du nickel. Une histoire d'amour sur fonds de mine, de Jean Marc Dalpé et Brigitte Haentjens ainsi que La Maison Cage de Michel Ouelette et enfin, le recueil Gens d'ici de Jean Marc Dalpé. La littérature de l'Abitibi, pour sa part, est représentée par le roman Les Géants familiers et le récit Sept jours dans la vie de Stanley Siscoe, tous deux de Daniel Saint-Germain, ainsi que par le roman Les Héritiers de la mine de Jocelyne Saucier et le recueil de nouvelles Et l'or tomba dans le quartz du Nord de Jeanne- Mance Delisle.

Si l'on peut douter, à l'inverse de l'auteure, que l'étude d'œuvres appartenant à des genres divers soit "nécessaire à un véritable point de vue comparatiste" (30), elle est certes loin d'être dommageable. Les deux corpus mis en regard par Isabelle Kirouac Massicotte donnent de fait lieu à des analyses riches et fines, assises par l'usage d'outils théoriques bien choisis. Les deux premiers chapitres sont ainsi structurés autour de la notion bakhtinienne de chronotope, définie par le penseur russe comme la "principale matérialisation du temps dans l'espace" et "le centre de la concrétisation figurative, [ … ] l'incarnation du roman tout entier." Le premier chapitre des Mines littéraires examine la représentation de la mine par les œuvres du corpus en rapport avec deux chronotopes miniers européens, deux archétypes que représentent Germinal d'Émile Zola etHeinrich von Ofterdingen de Novalis—à savoir, respectivement et bien que leurs frontières soient poreuses: la mine industrielle, monstre dévorant au...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 200-202
Launched on MUSE
2020-03-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.