In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • De Marie de l'Incarnation à Nelly Arca: se dire, se faire par l'écriture intime by Patricia Smart
  • Louis-Serge Gill (bio)
Patricia Smart, De Marie de l'Incarnation à Nelly Arca: se dire, se faire par l'écriture intime, Montréal, Boréal, 2014, 430 p.

Dans cet ouvrage, Patricia Smart réalise un véritable tour de force en proposant un panorama de l'autobiographie féminine, au Québec, de la Nouvelle-France au XXIe siècle. Bien que les études sur le genre existent, l'esprit de synthèse dont témoigne la démarche de Smart est admirable à bien des égards. En bonne partie, l'évolution de la condition littéraire féminine repose sur la transformation de la représentation que la femme a d'elle-même et de son rôle dans la société. De cette manière, la femme « se dit, se fait », dans l'écriture intime.

La principale thèse de l'essai serait que l'écriture intime possède une vertu transformative et qu'elle accompagne les hésitations et les développements de l'individu dans le monde social. À tout le moins, les autobiographies, les correspondances, les journaux intimes et les autofictions accompagneraient toute démarche, consciente ou inconsciente, de transformation de l'individu. En s'appuyant en partie sur la proposition de Georges Gusdorf (Lignes de vie I. Les écritures du moi, 1991) qui stipule que l'individu constitue le centre même de la genèse de l'autobiographie (Saint-Augustin en tête de liste), Patricia Smart nuance: cet individu est principalement un homme. Alors que les écritures intimes sont généralement pensées sur le mode du soi à soi, Smart avance que l'écriture féminine se développerait principalement sur le mode relationnel, c'est-à-dire que l'émancipation progressive de la femme, son affirmation timorée dans la sphère privée, s'édicte toujours en relation avec l'Autre, qui est généralement un homme. En ce sens, la position de Smart intéresse. Il s'agit de relire un pan de l'histoire québécoise à la lumière de la parole, intime et sociale, des femmes.

Laisser les voix féminines de l'autobiographie s'exprimer et abondamment s'avère un choix judicieux de la part de l'auteure. Sporadiquement, des références complémentaires viennent appuyer les réflexions de l'essayiste. Toutefois, l'appareil théorique, méthodologique et critique demeure minimal, offrant ainsi l'opportunité au discours intime de ces femmes de se faire et de se dire plus « librement ». Il en va de même des réflexions de Smart, en commençant par les écrits de Marie de l'Incarnation: « L'attention qu'[elle] accorde […] aux péripéties intimes de son corps et de son âme, la complexité parfois pénible des rapports humains qu'elle décortique, et surtout l'angoisse de l'amour maternel contrarié et de la culpabilité qui l'accompagne font de [End Page 380] ses écrits un exemple d'écriture féminine dont les échos se feront entendre à travers les générations […] ». Degré zéro de l'autobiographie au féminin, les écrits intimes de Marie de l'Incarnation proposent à la fois un modèle de résignation et de révolte, deux caractéristiques maintenant la tension dans les écrits féminins subséquents.

De même, au XVIIIe siècle, nous découvrons une Élisabeth Bégon éperdument amoureuse tant et si bien qu'elle est « loin de se conformer au mythe de la mère fertile et souffrante qui s'implantera peu à peu dans la psyché collective après la Conquête ».

En suivant le plan de l'ouvrage, fidèle à la démarche synchronique de l'auteur et à un découpage par époques et par genres, nous rencontrons, à chaque chapitre, des variations sur cette tension entre résignation et révolte. Ainsi, dans un XIXe siècle marqué par l'avènement presque simultané du journal intime et du romantisme, des femmes comme Julie Papineau reconfigurent, tranquillement, le partage entre la sphère publique...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 380-381
Launched on MUSE
2020-02-21
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.