In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Une brève histoire des déesses by Patrick Snyder
  • Jean-Pierre Thomas (bio)
Patrick Snyder, Une brève histoire des déesses, Montréal, Fides, 2016, 356 p.

« Les déesses sont de retour en Occident. » Ainsi Patrick Snyder annonce-t-il le sujet de son ouvrage Une brève histoire des déesses. Professeur d'histoire à l'Université de Sherbrooke, mais clairement intéressé par la théologie, Snyder marie ces deux disciplines afin d'aborder des questions peu faciles à traiter, car les sources n'ont dans bien des cas rien de substantiel et, surtout, elles ne sont guère fiables. Le postulat de base de l'auteur est que « nous ne savons à peu près rien des déesses ». Snyder entend combler cette lacune en étudiant textes, artéfacts, monuments, architecture laissés par les cultures anciennes qui ont parsemé le globe. Ses recherches récentes sur la situation de la femme dans diverses sociétés et à toutes sortes d'époques en font le spécialiste idéal pour examiner les caractéristiques du retour de la figure divine féminine. Cette histoire des déesses s'avère cependant, comme son titre l'indique, un tantinet brève, dans la mesure où plusieurs aspects du sujet sont examinés rapidement, et ce, malgré les 356 pages que compte le livre. Le lecteur quitte certes la démonstration avec en tête un portrait d'ensemble du rôle joué par les divinités féminines au fil des époques et des traditions; il n'en a pas moins l'impression de rester sur sa faim.

L'ouvrage de Snyder est segmenté en treize chapitres qui lui permettent, selon un plan de coupe diachronique, de remonter du paléolithique jusqu'au XXIe siècle. Le chercheur relève des traces de la présence de déesses en Égypte, en Grèce ou dans la Rome antique, comme l'on est en droit de s'y attendre, mais il explore aussi des aires culturelles moins souvent prises en compte (il est par exemple plutôt rare que les ouvrages sur les mythologies fassent une telle place à la culture amérindienne ou aux mythes bibliques). De nombreuses déesses connues ou non sont présentées au lecteur, moult détails à l'appui, et tranquillement se dresse le portrait d'un imaginaire collectif marqué par des figures féminines ayant à certains moments de l'Histoire occupé le devant d'une scène multiforme. Les chapitres les plus intéressants sont de loin ceux où la déesse est mise en retrait par un patriarcat en train d'ébaucher ses grandes lignes de conduite. Une question de taille se pose alors: « Les rédacteurs de la Torah ont-ils récupéré certaines fonctions des déesses pour définir l'identité de Yahvé? » Les tenants du judaïsme, du christianisme puis de l'islam opèrent un court-circuitage des traits traditionnels de la déesse, visiblement respectés jusque-là, pour ne conserver que ce qui appuie leurs intentions. Comprendre que l'autorité de Yahvé repose en partie sur ses relations initiales avec des déesses babyloniennes et cananéennes ou que la figure de la Vierge Marie est en fait une réactualisation tardive des avatars de la Grande déesse originelle oblige à jauger sous un jour inhabituel les fondements religieux de l'Occident. C'est que, comme l'explique Snyder: « L'histoire des divinités est une suite de récupérations remodelées dans de nouveaux contextes socioreligieux. » Ainsi le choc que produit la prise de conscience de l'universalité de la déesse n'est-il pas sans créer çà et là quelques malaises, ce voyage aux confins des civilisations de la déesse offrant au lecteur l'occasion de découvrir au fil de [End Page 370] sa lecture à quel point son présent est redevable aux sources de son passé. D'ailleurs, la réflexion se termine en évoquant le Mouvement de la Déesse, point d'aboutissement de bouleversements millénaires.

Pour parvenir à ses fins, Snyder adopte une démarche très systématique, chacun des...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 370-372
Launched on MUSE
2020-02-21
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.