Abstract

Abstract:

In this paper, we propose that there is a speech-act structure in the nominal spine, just as there is in the clausal spine. Its function is to encode what we do when we utter a nominal: that is, we name, describe, or track individuals. Thus, speech-act structure establishes a link between the discourse referent and the speech-act situation. The evidence we discuss comes from nominals that lack this speech-act structure, namely impersonal pronouns. We argue that impersonal pronouns have in common that they lack nominal speech-act structure but are not otherwise a natural class: they vary in syntactic structure. Thus, we propose a novel formal typology of impersonal pronouns.

Résumé:

Dans cet article, nous proposons qu'il existe une structure d'actes de parole dans l'épine nominale, tout comme dans l'épine clausale, dont la fonction est de coder ce que nous faisons lorsque nous prononçons un nominal : nous nommons, décrivons ou gardons une trace d'un individu. Ainsi, la structure de l'acte de parole établit un lien entre le référent dans le discours et la situation de l'acte de parole. Les preuves dont nous discutons proviennent de nominaux dépourvus de cette structure d'actes de parole, à savoir les pronoms impersonnels. Nous soutenons que les pronoms impersonnels ont en commun l'absence de la structure nominale d'actes de parole, mais qu'ils ne constituent pas une classe naturelle : ils présentent plusieurs structures syntaxiques différentes. Nous proposons donc une nouvelle typologie formelle des pronoms impersonnels.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1115
Print ISSN
0008-4131
Pages
pp. 709-729
Launched on MUSE
2020-01-09
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.