Abstract

Abstract:

Can small, diversified farms thrive, or even survive, in Canada's current agricultural milieu? Can they stand against the highly industrialized operations encouraged by Canadian policy, international trade, and capital interests? This study suggests that there is reason for optimism. Well-known visionaries, Canadian and worldwide, note a "new trajectory" in the context of the looming failure of current systems in agriculture, based on concerns for the environment and on the relationship between producers and consumers. Approaches to small, diversified farming operations come under several headings: economical, post-productive, civic. But it is the concrete experiences of individuals, families, and communities that truly give weight to the potential for sustainable food production. This research on Cape Breton Island farming—where self-sufficiency in food production is a strong tradition—presents a range of farming "styles" (as defined by Jan Douwe van der Ploeg) that are related to land acquisition, innovative marketing, support services, decisions about farm size and products, and the benefits of non-farm work as a farm subsidy. Interview narratives give voice to the actions of Cape Breton Island farmers who work within an "isolation paradox" as a way forward for their small farms.

Résumé:

Les petites fermes diversifiées peuvent-elles survivre, voire prospérer dans le milieu agricole actuel du Canada? Peuvent-elles faire face aux opérations hautement industrialisées que les politiques canadiennes, le commerce international et la participation au capital encouragent? Cette étude suggère qu'il y a raison d'être optimistes. Des visionnaires bien connus, tant canadiens qu'internationaux, notent une « nouvelle trajectoire » dans le contexte de l'échec qui menace les systèmes agricoles actuels, laquelle est basée sur des préoccupations en matière d'environnement et la relation entre producteurs et consommateurs. Les petites opérations agricoles diversifiées sont approchées de différentes manières : économique, post-productive, civique. Mais ce sont les expériences concrètes des individus, des familles et des communautés qui donnent un véritable poids à la production potentielle alimentaire durable. Cette étude sur l'agriculture sur l'île du Cap-Breton—où l'autosuffisance en production alimentaire est une longue tradition—présente une variété de « styles » agricoles (comme définie par Jan Douwe van der Ploeg) qui sont reliés à l'acquisition de terres, à un marketing novateur, à des services de soutien, à des décisions concernant la taille de la ferme et ses produits ainsi qu'aux avantages des travaux non agricoles en tant que subvention à la ferme. Les entrevues donnent une voix aux actions des fermiers de l'île du Cap-Breton qui travaillent au sein d'un « paradoxe d'isolement » pour faire prospérer leur petite ferme.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0251
Print ISSN
0021-9495
Pages
pp. 353-391
Launched on MUSE
2020-01-03
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.