Abstract

Abstract:

In the United States, marriage has been found to provide a “pay-off’ for men’s earnings, but there is a scarcity of comparative research to put these findings in context. For women, even less is known regarding the link between marital status and earnings. This study provides insights into whether the financial benefits associated with men’s relationships are universal cross-nationally and extend to women. Using data from the Luxembourg Income Study (LIS) we find that marriage and cohabitation earnings premiums for men are common, even when individual characteristics are controlled. For women, there are few differences, especially once individual characteristics are taken into account. This study uses propensity matching to adjust earnings gaps for selection into marriage and shows that selection explains most, but not all of the earnings differences. Our findings suggest a need for additional research concerning the context of marriage as a source of income inequality in comparative perspective.

Abstract:

Aux États-Unis, on a constaté que le mariage procure une «prime» de revenus chez les hommes, mais il y a peu de recherches comparatives pour contextualiser ces chiffres. Quant aux femmes, on en sait encore moins sur le lien entre leur état matrimonial et leurs revenus. Cette étude permet de déterminer si les avantages financiers associés aux hommes en couple sont universels en dehors des États-Unis, et si les avantages financiers associés avec la conjugalité s'étendent également aux femmes. S'appuyant sur des données de Luxembourg Income Study (LIS) nous constatons que les primes de revenu dûs au mariage et à la cohabitation sont courantes chez les hommes, même lorsque les caractéristiques individuelles sont contrôlées. Chez les femmes, il y a peu de différences, lorsque les caractéristiques individuelles sont prises en compte, entre leur revenus qu'elles soient célibataires ou en couple. Cette étude utilise l'appariement de la propension pour ajuster ces différences de revenus pour la sélection dans le mariage et montre que la sélection explique la plupart des différences de gains , mais pas toutes. Nos résultats suggèrent un besoin de recherche supplémentaire concernant le contexte du mariage comme source d'inégalité des revenus dans une perspective comparative.

pdf

Additional Information

ISSN
1929-9850
Print ISSN
0047-2328
Pages
pp. 203-230
Launched on MUSE
2020-01-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.