Abstract

RÉSUMÉ:

La légalisation de l’aide médicale à mourir (AMM) au Canada a permis aux médecins, aux décideurs politiques et aux patients de réexaminer les soins de fin de vie. Cet article présente les principales caractéristiques du programme albertain d’AMM, dans le contexte des programmes d’AMM mis en place dans les autres provinces. Nous avons également comparé les politiques et les pratiques en matière d’AMM dans différentes provinces et territoires du Canada. De plus, nous avons utilisé la base de données de l’AMM de l’Alberta pour dresser un portrait des données démographiques sur les patients et l’accès aux services d’AMM en Alberta en 2017-2018. Des différences significatives ont été relevées dans les processus et les pratiques des divers programmes provinciaux et territoriaux d’AMM. Les programmes de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec sont plus complets. L’Alberta a mis en place des ressources dédiées pour l’AMM. L’âge médian des personnes qui ont reçu des services d’AMM en Alberta de juillet 2017 à avril 2018 était de 70 ans. Les bénéficiaires étaient majoritairement des hommes (55 %) et des patients ayant un cancer (70 %). Environ 39 % des prestations d’AMM ont été réalisées en milieu hospitalier et 38 % au domicile des patients.

Nous concluons avec quelques recommandations sur le développement, la mise en œuvre et l’évaluation du programme d’AMM, en nous fondant sur l’expérience de l’Alberta dans ce domaine au cours des deux dernières années.

ABSTRACT:

The legalization of medical assistance in dying (MAID) in Canada has presented an opportunity for physicians, policy makers, and patients to rethink end-of-life care. This article reviews the key features of the Alberta MAID framework and puts it in the context of other provinces and their MAID programs. We also compared policies and MAID practices in different provinces/territories of Canada. In addition, we used the Alberta MAID database to provide the current state of patient demographics and access to MAID services in Alberta in 2017–2018. Significant differences were identified between provincial/territorial MAID program processes and practices. Alberta, Ontario, and Quebec have more comprehensive frameworks. Alberta has dedicated resources to the support of MAID. The median age of those who received MAID service in Alberta from July 2017 to April 2018 was 70 years; a higher proportion were males (55%) and the majority included patients with a cancer diagnosis (70%). Approximately 39 per cent of MAID events happened in a hospital setting, and 38 per cent occurred in patients’ homes. We have presented some recommendations on MAID program development, implementation, and review based on Alberta’s experience with MAID over the past two years.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 397-406
Launched on MUSE
2019-08-27
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.