Abstract

RÉSUMÉ:

Les publications traitant de l’éthique dans les soins de santé et des préoccupations morales des prestataires de soins sont le plus souvent centrées sur les professionnels de la santé et les dilemmes éthiques associés aux soins aigus et aux soins de santé de première ligne. Peu d’attention a été portée aux environnements de soins de longue durée (SLD) et au personnel non réglementé offrant des soins directs. Afin de combler cette lacune, cette recherche a examiné les préoccupations morales des préposés aux services de soutien à la personne qui apportent des soins directs aux résidents. Les données ont été recueillies dans le cadre d’un projet de recherche-action participative de cinq ans visant à formaliser les programmes de soins palliatifs dans les centres de SLD. Onze groupes de discussion se sont penchés sur les expériences des préposés fournissant des soins palliatifs dans les centres de SLD, leurs défis et leurs besoins de formation (n=45). Une analyse secondaire approfondie des préoccupations morales ressenties par ces préposés a été réalisée. L’identité des préposés a été marquée par la construction de relations étroites avec les résidents, à tel point qu’ils se décrivent souvent comme des membres de leur famille élargie. Les dilemmes moraux des préposés concernent principalement deux aspects : éviter que les résidents ne meurent pas dans la solitude et la prestation de soins adéquats et respectueux des volontés du résident. Les contraintes organisationnelles s’articulaient autour de quatre domaines spécifiques : les politiques, la hiérarchie, le temps et l’équilibre entre les besoins des résidents. Les préposés ont réagi de deux manières à leur détresse morale : par la négociation des contraintes ou par l’acceptation des contraintes. Ces résultats démontrent l’importance d’explorer davantage ces concepts chez le personnel de soins directs dans les centres de SLD.

ABSTRACT:

The literature on ethics in health care that explores the moral concerns of care providers typically focuses on registered health professionals and ethical dilemmas in acute and primary care. Far less attention has been paid to the long-term care (LTC) environment and non-registered, direct care workers. To address this gap, this research examined the moral concerns of personal support workers (PSWs) who provide direct care to residents. Data were collected during a 5-year participatory action research project to formalize palliative care programs in LTC homes. Eleven focus groups explored PSWs’ experiences providing palliative care in LTC homes, their challenges and learning needs (n = 45). In-depth secondary analysis of these focus groups found that PSWs experienced moral dilemmas. Two main moral dilemmas were ensuring that residents don’t die alone; and providing the appropriate care based on residents’ wishes. Their organizational constraints coalesced around policies, hierarchy, time, and balancing residents’ needs.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1107
Print ISSN
0714-9808
Pages
pp. 268-280
Launched on MUSE
2019-08-27
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.