Abstract

Abstract:

Les auteurs proposent une analyse de l'incidence du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) à laquelle ils procèdent à l'aide d'un plan quasi expérimental et de données d'enquête. Les résultats de cette analyse révèlent que les mères ont consacré en moyenne 10 jours supplémentaires à leur nouveau-né après l'instauration du RQAP, et que les mères et les pères ont de part et d'autre reçu des prestations plus élevées. La conjugaison de données d'enquête et de données administratives permet de constater que le RQAP a des répercussions positives limitées sur la santé des enfants et sur leur développement cognitif et comportemental. Ces répercussions se manifestent principalement chez les familles dont les mères ont une formation postsecondaire. Ces résultats semblent indiquer que, même si les prestations versées ont augmenté considérablement, leur incidence sur le temps investi par la mère et le bien-être de l'enfant est modeste.

Abstract:

This article provides an analysis of the impact of the Quebec Parental Insurance Plan (QPIP) relative to the Canadian parental leave program. Using a quasi-experimental design with survey data, we find that mothers spend on average 10 additional days with their newborn after the implementation of the insurance plan and that both mothers and fathers received higher benefits. Using both survey data and administrative data, we find that the QPIP has limited positive effects on children's health and cognitive and behavioural development. Effects are concentrated among families of mothers with a post-secondary education. These results suggest that although paid benefits increased dramatically, the impacts on maternal time investment and child well-being are modest.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. 212-238
Launched on MUSE
2019-07-25
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.