Abstract

Abstract:

Cet article propose d’examiner la sphère du stand-up comme un lieu de création artistique où s’élaborent des pratiques et discours racisants situés hors du cadre juridique français. En comparant “L’Africain” de Michel Leeb – l’un des sketches les plus controversés en France – avec “Les accents africains” de Samia Orosemane, il s’agira d’étudier les fondements esthétiques à l’œuvre, qu’ils soient corporels, textuels, accentuels, ou vocaux, lorsqu’un humoriste mobilise un répertoire racialisant ; de réfléchir à ce que l’esthétique peut apporter dans le processus de déchiffrement d’un spectacle comique ; et de mettre à jour les différentes manières dont la race peut être signifiée, performée et interprétée.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 103-119
Launched on MUSE
2019-06-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.