In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • La Gauche globale. Hier, aujourd'hui, demain by Immanuel Wallerstein
  • Julien Simard
Immanuel Wallerstein, La Gauche globale. Hier, aujourd'hui, demain, Paris: Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2017, 169 pages.

En 2013, le sociologue états-unien Immanuel Wallerstein donna à la Sorbonne une série de conférences sous invitation de la Fondation Maison des sciences de l'homme à Paris, organisation dont il a d'ailleurs été président. Ces conférences portaient sur le problème de la « Gauche globale », au passé, au présent et au futur. L'ouvrage dont il est ici question rassemble les textes traduits de ces interventions publiques, de même que les commentaires critiques de six intellectuels de renom qui replacent les propos de Wallerstein dans différents contextes théoriques, historiques et géopolitiques : d'abord Étienne Balibar, collaborateur de longue date de Wallerstein, mais également James K. Galbraith, Johan Galtung, Nilüfer Göle, Pablo González Casanova et Michel Wieviorka, qui signe également l'avant-propos. Notons d'entrée de jeu qu'une seule [End Page 168] femme fut invitée à participer au projet par Wallerstein et Wieviorka.

Les deux premières conférences portent davantage sur les crises structurelles du capitalisme et, périphériquement, comment le « radicalisme de gauche » et les autres forces politiques – libéralisme, conservatisme – se sont adaptés ou se sont reconfigurés à travers des moments-clés dans l'histoire du système-monde actuel : révolutions de 1789, 1848, 1968, Guerre froide, chute du mur de Berlin, déclin de l'influence de Washington. La troisième conférence adresse plus directement la question de la gauche, en proposant notamment des pistes pour l'action. Par moments, le titre de l'ouvrage peut s'avérer trompeur. Davantage qu'une dissection de la gauche en trois temps, l'ouvrage s'attèle plutôt à comprendre les transformations générales du système-monde pour orienter les actions en faveur de la constitution d'une Gauche globale. En d'autres mots, Wallerstein résume ses principaux travaux sur le système-monde et tente d'esquisser une réflexion sur les passés et devenirs des mouvements de gauche, en Occident et ailleurs dans le monde. Wallerstein est partisan d'analyses basées sur des temps longs ainsi que des processus cycliques, comme ceux de l'économiste soviétique Nikolai Krondatiev. Si le système monde capitaliste, en place depuis le XVIe siècle, est passé à travers de multiples phases d'expansion et de déclin, il serait aujourd'hui « en phase terminale » (33). Quelles en sont les implications pour les mouvements de gauche ? Pour Wallerstein, la Gauche globale, comprise comme l'unification potentielle des mouvements anti-systémiques à l'échelle de la planète, doit tout faire pour orienter cette sortie de crise, le capitalisme n'étant plus un système en mesure de se reproduire : « Ainsi, je crois que le capitalisme a vécu. Dans un siècle, on en parlera comme d'un moment historique du passé qu'il sera intéressant d'étudier » (169).

Concernant l'état des lieux de la « Gauche globale », Wallerstein évoque d'abord l'échec de la stratégie des deux étapes, fondamentale pour les mouvements socialistes, qui consistait à prendre d'abord le pouvoir pour ensuite tenter de changer le capitalisme. En second lieu, Wallerstein aborde le problème de l'universalisme des luttes dans le système-monde capitaliste. Il donne raison à Marx en affirmant que pour orienter les transformations sociales futures en faveur des valeurs de gauche que sont la liberté, l'égalité et la fraternité, les mouvements devront s'unifier de façon universelle. Dans la troisième conférence, intitulée « Bifurcation et choix collectif : tactique et transition », Wallerstein propose à la Gauche globale de développer un programme qui lui soit exclusif, face à la « Droite ». Par le biais de ces propositions stratégiques, essentiellement d'inspiration sociale-démocrate, Wallerstein propose d'abord de se saisir de l'État comme un moyen de résistance, contredisant ainsi son constat précédent selon lequel la stratégie des deux étapes est un échec. Il faudrait...

pdf

Additional Information

ISSN
2292-3586
Print ISSN
0003-5459
Pages
pp. 168-169
Launched on MUSE
2019-06-21
Open Access
No
Archive Status
Will Be Archived 2021
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.