In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Dire et peindre le Moyen Âge par Laurence Harf-Lancner
  • Noémie Chardonnens
Dire et peindre le Moyen Âge. Par Laurence Harf-Lancner. (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 23.) Paris: Honoré Champion, 2017. 644 pp.

Cet ouvrage réunit trente-trois articles publiés par Laurence Harf-Lancner dans des revues et ouvrages collectifs français et étrangers. Ces écrits portent sur des domaines que la chercheuse a largement défrichés et fait connaître, ouvrant ainsi la voie à de nombreux chercheurs (dont trois co-signent d'ailleurs avec elle des articles ici reproduits). Le volume, expliquent Jeanne-Marie Boivin et Michèle Guerret-Laferté dans la préface, est structuré en quatre grands ensembles. Chacun reprend l'un des principaux axes de [End Page 282] recherches qui ont occupé Harf-Lancner au fil de sa carrière. Le premier ('Mythe et mythologie') regroupe huit articles explorant l'imaginaire dans lequel s'ancre la littérature narrative médiévale en langue française et latine. Différents textes sont abordés sous l'angle de l'héroïsme, de la féérie, de la métamorphose et plus largement des formes d'acculturation et d'imaginaire enchevêtrés dans la littérature narrative au Moyen Âge. Le second ("Relectures et réécritures') propose huit articles explorant les liens étroits qu'entretient la littérature médiévale avec les sources antiques. De l'exemplum au roman de chevalerie du seizième siècle, en passant par les isopets, les fables et les bestiaires, de nombreux textes et genres littéraires sont convoqués, illustrant la forte plasticité des textes médiévaux et leurs jeux de réécriture fondateurs. Le troisième ensemble ('Littérature et histoire') offre six articles consacrés aux liens étroits qu'entretiennent les auteurs médiévaux (en particulier tardifs) avec l'histoire, qu'il s'agisse de chroniqueurs s'essayant à l'écriture narrative comme Jean Froissart ou d'auteurs sensibles à l'actualité comme Jean d'Arras ou Coudrette. Enfin, un quatrième ensemble ('Textes et images') revient, au travers de onze articles, sur un domaine de recherche actuellement en plein essor et qui doit beaucoup aux impulsions et aux intuitions de Harf-Lancner: les rapports entre les textes et les images dans les manuscrits médiévaux. La chercheuse y propose un parcours d'exploration, au gré des enluminures, qui permet de réfléchir plus largement au fonctionnement du langage et de l'imaginaire médiéval. Le recueil se clôt sur un article consacré aux peintures bibliques de Marc Chagall, qui illustre à merveille la curiosité incessante de Harf-Lancner pour l'imaginaire et les marges de la littérature médiévale. Du merveilleux aux enluminures, elle a su inspirer des générations de chercheurs par ses travaux et ce bel ouvrage de 644 pages a le grand mérite d'y offrir enfin un accès facilité.

Noémie Chardonnens
Université de Lausanne
...

pdf

Additional Information

ISSN
1468-2931
Print ISSN
0016-1128
Pages
pp. 282-283
Launched on MUSE
2019-05-17
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.