In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Human Rights Trade-Offs in Times of Economic Growth: The Long-Term Capability Impacts of Extractive-Led Development by Areli Valencia
  • Marie-Dominik Langlois (bio)
Areli Valencia, Human Rights Trade-Offs in Times of Economic Growth: The Long-Term Capability Impacts of Extractive-Led Development (New York: Palgrave Macmillan, 2016)

Dans Human Rights Trade-Offs in Times of Economic Growth, Areli Valencia propose une lecture socio-historique pour analyser les dilemmes de « choix tragiques » relatifs au développement extractif auxquels font face des communautés prises dans un contexte d'absence de libertés. L'auteure prend comme étude de cas la petite ville péruvienne de La Oroya qualifiée en 2006 par le Blacksmith Institute comme étant parmi les dix endroits les plus contaminés au monde.1

En 2009, après que le gouvernement péruvien ait sanctionné Doe Run pour avoir enfreint les règles environnementales, la compagnie décida de fermer sa fonderie. Le livre prend comme point de départ une manifestation dans La Oroya où des personnes réclamaient au gouvernement l'assouplissement de la réglementation environnementale afin que les activités de la fonderie puissent reprendre. Pourtant, la pollution est plus que problématique : 99% des enfants présentent des taux de plomb dans le sang dépassant le niveau acceptable déterminé par l'Organisation mondiale de la santé.2 La présence élevée de plomb dans le sang peut affecter le développement mental des enfants et même conduire à des comportements violents chez ceux-ci une fois adulte.

En raison de la présence historique (depuis 1922) et actuelle de la fonderie des lourds impacts socio-environnementaux causés par son activité dédiée au traitement des minerais de la région, La Oroya a été amplement étudiée. Par exemple, François Bourricaud l'a analysée sous le prisme du mouvement ouvrier,3 tandis que [End Page 178] Dirk Krujit et Menno Vellinga s'y sont intéressées en considérant la politique économique des enclaves minières.4 La préoccupation, tant locale que du secteur non gouvernemental et du milieu académique, relative à l'environnement est toutefois plus récente. Des chercheurs associés à Oxfam (Martin Scurrah, Jeannet Lingán et Rosa Pizarro) ont publié en 2009 une étude de cas sur La Oroya et le dilemme la plaçant à choisir entre l'emploi et la santé.5 Fabiana Li a élaboré une ethnographie de l'émergence du « problème environnemental » et de nouveaux acteurs politiques humains et non humains, comme la figure de la lagune sacrée mobilisée dans les discours d'acteurs locaux.6 C'est donc dans cette littérature que se situe Human Trade-Offs in Times of Economic Growth.

Sa contribution aux études sur La Oroya et, plus largement sur les conflits entourant le développement extractif, est qu'il apporte un nouvel éclairage du point de vue du droit. L'ouvrage s'adresse avant tout à un public associé au champ juridique, mais il est également d'intérêt pour les sciences sociales, particulièrement l'anthropologie et la sociologie, puisqu'il jette un regard depuis le droit sur un sujet généralement abordé par ces disciplines. En outre, l'ajout de l'approche des capabilités humaines à une approche de droits humains sera fort probablement considéré novateur par les juristes. En raison des thèmes touchés, le livre est à la croisée des études critiques sur les droits humains, les études relatives aux ressources naturelles et les études latino-américaines. En dehors du milieu académique, le livre peut également intéresser le secteur des organisations non gouvernementales, puisque plusieurs organisations de la coopération internationale ont appuyé la communauté, tels que Oxfam America, Développement et Paix ou SUCO, ou des communautés aux prises avec un problème similaire.

« 'Il s'agit d'un problème éthique, car les gens meurent d'intoxication au plomb et cela affecte le développement des enfants', explique le père Joseph Deardorff, un prêtre américain basé dans la ville. 'Personne ne veut prendre des mesures alors...

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0235
Print ISSN
0832-8781
Pages
pp. 178-181
Launched on MUSE
2019-04-23
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.