In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Les « amazones de la terreur ». Sur la violence politique des femmes, de la Fraction armée rouge à Action directe par Fanny Bugnon
  • Grégoire Le Quang
Fanny BUGNON, Les « amazones de la terreur ». Sur la violence politique des femmes, de la Fraction armée rouge à Action directe, Paris, Payot, « Bibliothèque historique Payot », 2015, 234 p.

« Amazones de la terreur » : c'est à une véritable archéologie sémantique de cette expression médiatique qu'invite le court et efficace ouvrage de Fanny Bugnon, issu de la thèse de doctorat d'histoire de l'auteure. Quels sont les enjeux des représentations de ces femmes allemandes et françaises engagées dans des groupes de lutte armée, à partir de 1970 pour les premières actions de la Fraction armée rouge en Allemagne et de 1979 pour Action directe en France ? L'étude s'appuie sur le dépouillement de 3 000 articles tirés de cinq quotidiens français (France-Soir, L'Humanité, Le Figaro, Le Monde, Libération à partir de 1973) et d'un hebdomadaire, Paris Match, de l'apparition des premières coupures de presse en 1970 au dernier procès d'Action directe en 1994. Il ne s'agit donc pas d'une perspective d'histoire comparée mais d'une analyse des représentations françaises de figures de militantes, d'abord allemandes, puis à la fois allemandes et françaises pour ce qui concerne la décennie 1980, puis essentiellement françaises.

Ce quart de siècle voit donc l'émergence puis la persistance de l'image de la « femme terroriste », figure qui apparaît comme une réalité profondément singulière aux yeux des commentateurs, alors qu'il n'y a pas d'« homme terroriste », tant l'usage de la violence semble évidente lorsque les hommes en usent, mais choquante lorsque les femmes la revendiquent. La description des représentations de femmes violentes, brisant des tabous profondément ancrés dans l'imaginaire des sociétés occidentales, [End Page 179] est donc révélatrice d'un impensé–un implicite qui contribue, à côté des prescriptions explicites, à définir fortement les frontières entre les genres.

L'impensé, c'est la figure de la femme « normale » qui s'oppose en tout point aux descriptions de ces femmes qui choisissent la violence, décrites avec toutes les hyperboles, métaphores reliées à l'animal et à la sauvagerie. La femme qui choisit la violence ne peut que renier sa « nature » maternelle, et devient alors une tigresse des plus acharnées, bien plus redoutable et cruelle que l'homme. Soulignons d'ailleurs que ces clichés sont répandus au-delà de la presse bien-pensante, jusque dans les groupes eux-mêmes, comme en témoigne cet extrait d'un « repenti » des Brigades rouges, Patrizio Peci :

les femmes brigadistes avaient un problème. C'est paradoxal, mais leur problème était qu'elles étaient absolument égales aux hommes. [...] Elles étaient particulièrement agressives, surtout envers nous 31.

Cette série de stéréotypes attachés au sexe féminin explique en partie la focalisation des médias sur le phénomène de ces « femmes dissonantes » (p. 20), qui ont choisi la violence politique et revendiquent l'écart à la norme.

Les multiples imaginaires qui nourrissent les représentations des militantes de la lutte armée ne peuvent que porter trace de l'illégitimité fondamentale qui s'attache aux formes de la violence féminine d'un côté et à l'action politique des femmes de l'autre, qui sont renvoyées aux registres de l'excès, du spectaculaire. Aux figures historiques bien connues de l'historiographie des « tricoteuses » révolutionnaires ou des « pétroleuses » communardes, s'ajoute une série de références mythologiques typiquement féminines : furies, sorcières et, bien sûr, les Amazones, qui symbolisent la prise de pouvoir, l'exercice de la violence et l'exclusion des hommes. Toutes ces figures nettement péjoratives concourent à l'application d'une grille de lecture universellement partagée : celle de la prégnance des émotions qui délégitiment et dépolitisent toute action dont...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 179-181
Launched on MUSE
2019-04-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.