In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Culturissime: le grand récit de la culture générale by Florence Braunstein, Jean-François Pépin
  • Edward Ousselin
Culturissime: le grand récit de la culture générale. Par Florence Braunstein et Jean-François Pépin. Paris: Gallimard, 2017. 679 pp., ill.

Cet ouvrage illustré est divisé en quatre parties: l'antiquité, le Moyen Âge, le monde moderne et l'époque contemporaine. Chaque partie est à son tour divisée en trois sections: les hommes, les courants de pensée, et les monuments. Dans leur très brève Introduction, intitulée 'Secrets de fabrication', Florence Braunstein et Jean-François Pépin décrivent ce livre comme 'un cabinet de curiosités qui ouvre sur le monde et nous invite à le visiter en bonne compagnie, avec Qin Shi Huangdi, le grand unificateur de la Chine, avec la reine des Francs Clotilde, avec le musicien Haendel, avec le président Charles de Gaulle ou encore le peintre Jean-Michel Basquiat' (p. 6). Les entrées sont courtes (deux à trois pages chacune) et organisées dans chaque section par ordre alphabétique. Au début de chaque section, l'ensemble des titres des entrées est présenté chronologiquement ou géographiquement. Fort peu de lecteurs, sans doute, liront ce livre en entier. Il est conçu en tant qu'ouvrage de référence, l'index permettant de relier plusieurs entrées et de faciliter les recherches des lecteurs. Dans l'index, 'Athéisme', par exemple, renvoie à quatre entrées, 'Newton' à cinq et 'Vishnou' à six. La variété et l'étendue des entrées peuvent être appréciées à travers quelques exemples tirés de la section 'Les Hommes' dans la partie consacrée au Moyen Âge: Avicenne, Boccace, Gengis Khan, Hypatie, Soundiata Keita, Murasaki Shikibu, Pic de La Mirandole, Tchou Hi, Théodora. Évidemment, étant fort succincte, chaque entrée ne peut fournir qu'une très brève introduction. Ceux qui voudront en savoir plus sur le jaïnisme, par exemple, trouveront une entrée de deux pages. Ils pourront certes se reporter à l'index, qui leur indiquera trois autres entrées, tout aussi succinctes: 'Ashoka', 'Adi Shankara' et 'Hindouisme'. Cependant, aucune indication bibliographique n'étant fournie, les lecteurs qui voudront trouver de plus amples renseignements devront chercher ailleurs. On est donc en droit de se demander si un tel ouvrage est encore utile, à une époque où la plupart des recherches commencent en ligne. Par comparaison avec Wikipédia, qui inclut le plus souvent des références bibliographiques, qu'est-ce que ce livre apporte de plus aux lecteurs? Il est certainement bien écrit et d'une grande qualité au niveau des recherches. Malgré cela, il ne sera probablement pas très attirant pour les élèves et les étudiants, c'est-à-dire le public qui en a le plus besoin, mais qui est habitué à trouver ce type de renseignements en ligne. La notion de 'culture générale', qui procède d'une longue tradition scolaire en France, y est sans doute plus valorisée qu'ailleurs. Les auteurs ont fait œuvre utile et méritoire en produisant cet ouvrage, qui devrait se trouver dans chaque bibliothèque scolaire et universitaire. Il reste à savoir s'il sera aussi abondamment consulté qu'il le mérite. [End Page 646]

Edward Ousselin
Western Washington University
...

pdf

Additional Information

ISSN
1468-2931
Print ISSN
0016-1128
Pages
p. 646
Launched on MUSE
2018-10-13
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.