Abstract

Abstract:

La production canadienne d'éthanol est actuellement dérivée des céréales. L'éthanol est critiqué du fait qu'il supplante la production alimentaire et n'apporte pas de réduction importante des gaz à effet de serre. Selon ses promoteurs, l'éthanol de deuxième génération, tiré de matières lignocellulosiques comme les arbres à croissance rapide, est plus efficace et réduit les gaz à effet de serre sans compromettre les approvisionnements alimentaires. Une industrie de l'éthanol de deuxième génération risque toutefois de ne pas être rentable en ce qui a trait à la réduction des gaz à effet de serre. Les auteurs étudient les obstacles à la commercialisation de l'éthanol de deuxième génération, son potentiel de succès et les conséquences, sur le plan des politiques, de la promotion de la production canadienne d'éthanol de deuxième génération.

Abstract:

Canadian ethanol production is currently derived from grain. Ethanol is criticized for displacing food production and not significantly reducing greenhouse gases. Second-generation ethanol from lignocellulosic feedstocks, such as fast-growing trees, are promoted as being more effective at reducing greenhouse gases without compromising food supplies. However, a second-generation ethanol industry may not be cost-effective with regard to greenhouse gas reduction. This study examines obstacles to a commercial second-generation ethanol industry, the potential for success, and the policy implications of promoting Canadian second-generation ethanol production.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. 259-271
Launched on MUSE
2018-09-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.