Abstract

Abstract:

Cet article examine le programme d'histoire des sciences que Michel Foucault a mené dans ses cours au Collège de France. Se donnant pour principe d'étudier les conditions de possibilité des savoirs et de leur positivité, il a d'abord mis au point un cadre méthodologique fondé sur les régimes de vérité. Àdistance des tentatives relativistes, le philosophe s'est efforcé de ménager à la vérité scientifique un espace socio-épistémique distinct. Il a également produit une série d'analyses innovantes concernant les formes de production et de captation des savoirs, depuis l'Antiquité jusqu'à l'époque moderne. Les savoirs dispersés ont été intégrés aux processus de cadrage et de formalisation marchand et étatique. Enfin, Foucault a élaboré, via la biopolitique, uneconceptualisation souple des articulations du savoir et du pouvoir: l'Etat développe des pratiques de connaissances spécifiques (comme la statistique) pour gouverner les populations.

pdf

Additional Information

ISSN
1534-1836
Print ISSN
0098-9355
Pages
pp. 131-146
Launched on MUSE
2018-09-29
Open Access
No
Archive Status
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.