In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Subversives and Mavericks in the Muslim Mediterranean. A Subaltern History par Odile Moreau et Stuart Schaar
  • Alain Messaoudi
Odile MOREAU et Stuart SCHAAR (dir.), Subversives and Mavericks in the Muslim Mediterranean. A Subaltern History, Austin, University of Texas Press, 2016, 232 p.

À partir de la reconstitution d'éléments de trajectoires biographiques, ce livre entend mettre en lumière la capacité d'action d'hommes et de femmes restés à la marge des grands récits historiques nationaux–ou, pour quelques figures mieux connues, dont les parcours sont restés partiellement ignorés. Tourner le regard vers ces figures hors norme, du fait de leur caractère dissident ou subversif, de leur anti-conformisme ou de leur excentricité, devrait permettre de mieux observer certaines logiques sociales profondes et de mettre au jour des circulations et des réseaux, à l'échelle de la Méditerranée et au-delà. Ces liens sont demeurés souvent invisibles, dans la mesure où les opposants aux pouvoirs en place ont dû agir dans la clandestinité, tandis que les figures les plus modestes n'ont guère intéressé les producteurs d'archives ni les historiens. [End Page 160]

La perspective biographique rend la lecture de l'ouvrage aisée, chacun des huit chapitres, fragments d'un puzzle, pouvant être lu de façon indépendante. Plusieurs d'entre eux se font heureusement écho, et le lecteur dispose d'un index général. On comprend mal, en revanche, la logique qui préside au découpage en deux parties. Se pose aussi la question de la cohérence générale du corpus : à l'échelle d'un monde musulman méditerranéen, les personnages choisis appartiennent à des milieux sociaux contrastés, de l'aristocratie princière au petit peuple, et participent à des projets politiques très différents, de la collaboration avec les puissances étrangères coloniales au combat pour l'indépendance. Et peut-on considérer ensemble des formes de marginalité et de subversion très variées ? Cela étant, c'est peut-être sa diversité qui donne son attrait au livre.

Deux chapitres ont pour cadre le Maroc, autour d'hommes du sud inscrits dans des trajectoires sociales ascendantes. À travers la figure de Boubeker El-Ghanjaoui, Khalid Ben-Srhir montre comment il est possible de tirer parti d'une certaine marginalité sociale pour servir d'intermédiaire entre les pouvoirs, et accumuler ainsi une fortune considérable, bien que fragile. Sans doute parce qu'il est illettré, ce marchand caravanier parvient à devenir l'homme de confiance du représentant britannique à Tanger. Pendant une vingtaine d'années (1873-1893), il est l'intermédiaire d'une correspondance secrète entre ce dernier et le sultan, ce qui permet le développement des intérêts commerciaux britanniques à Marrakech en court-circuitant l'opposition du qâ'id. Enrichi du fait de l'immunité fiscale que lui garantit son statut de protégé, El-Ghanjaoui réussit à se faire indemniser du pillage de ses propriétés par des émeutiers, et à réduire au silence un journaliste qui l'accusait de tirer une partie de ses revenus du commerce des esclaves et de la prostitution. À sa mort en 1905, Thami al-Glaoui, figure de la génération suivante, qui sert quant à lui les Français, met la main sur l'ensemble de ses biens. Al-Akhsâsî (1867-1964), dont Wilfrid J. Rollman analyse l'autobiographie recueillie par al-Mukhtâr al-Sûsî, est lui aussi un marchand itinérant d'origine servile, qui intègre ensuite les rangs de l'armée chérifienne en sachant s'adapter aux formes nouvelles qu'impose sa réorganisation. Il se refuse cependant à accepter le protectorat des puissances étrangères, et passe en 1912 à la dissidence armée.

Le livre souligne l'importance des armées comme lieux de transformations sociales, à travers les trajectoires opposées de deux officiers ottomans : l'illustre Enver pacha, figure de la révolution de 1908, au pouvoir pendant la Grande Guerre, et l'obscur Aref Taher bey, resté attaché à la personne du sultan-calife 'Abd ül-Hamid. Ce sont les dernières années de...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 160-162
Launched on MUSE
2018-07-21
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.