In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Child Workers and Industrial Health in Britain, 1780-1850 by Peter KIRBY
  • Ariane Mak
Peter KIRBY.–Child Workers and Industrial Health in Britain, 1780-1850, Woodbridge, Boydell and Brewer, 2013, 212 p.

Cet ouvrage de Peter Kirby revisite l'histoire de la santé au travail dans le cas de la main-d'oeuvre enfantine britannique. Premier déplacement, en termes de chronologie : alors que le sujet est le plus souvent étudié à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, l'auteur propose ici d'examiner la question à l'aube de l'ère industrielle, des années 1780 jusqu'aux années 1850, un véritable défi au vu de la rareté des sources. Second déplacement, en termes de cadrage : l'ouvrage replace les risques industriels dans une étude plus large de l'impact sanitaire des grands districts manufacturiers, ce qui lui permet de déconstruire certains lieux communs attachés au travail enfantin.

L'analyse repose sur une critique détaillée des sources, en particulier des documents issus des autorités médicales. Peter Kirby jette un éclairage bienvenu sur les [End Page 123] conditions de production des rapports médicaux de la période et des premières enquêtes parlementaires. L'ouvrage montre d'abord que l'expertise médicale ne s'appuyait que rarement sur une observation directe des conditions de travail dans les manufactures et privilégiait une vision impressionniste et toute théorique des risques industriels. La grande majorité des « témoins » médicaux était ainsi recrutée au sein des hôpitaux universitaires de la capitale, sans aucune expérience des grands districts manufacturiers du nord de l'Angleterre. L'auteur souligne aussi que les visées réformatrices de certains comités–celui mené par Michael Sadler en 1831-1832 en tête–ont conduit à retenir des témoignages anachroniques, biaisés, déformés ou fondés sur de simples ouï-dire. Enfin, jusque dans les années 1850, le manque de séries statistiques systématiques concernant les risques professionnels en général et les accidents du travail causés par les machines en particulier ajoute encore à la difficulté de l'entreprise. Autant d'éléments qui ont trop souvent conduit les commentateurs de l'époque, et une partie de l'historiographie à leur suite, à attribuer à des causes professionnelles des affections sans rapport avec le travail, mais issues de facteurs économiques et épidémiologiques plus larges.

C'est tout l'objet de la première partie de l'ouvrage qui entend replacer la main-d'oeuvre enfantine dans l'écologie des villes et des districts manufacturiers de l'époque. Dans ce large panorama parfaitement documenté, l'auteur évite les dichotomies simplistes entre santé de la main-d'oeuvre enfantine urbaine et rurale et se montre attentif à distinguer différents groupes d'âge parmi une « population enfantine » trop souvent prise en bloc. Ainsi la mortalité infantile élevée des grandes villes industrielles comme des districts manufacturiers, longtemps attribuée au travail industriel, touchait-elle en réalité largement les enfants en bas âge et non ceux en âge de travailler. L'ouvrage opère dans un même mouvement une salutaire déconstruction des positions les plus misérabilistes. Peter Kirby avance par exemple que, dès les années 1820, les enfants travaillant en usine étaient en définitive bien mieux logés–du point de vue des revenus comme de la santé globale–que ceux employés dans le secteur domestique, ou que les petits citadins moyens.

Autre déplacement, et c'est l'une des grandes originalités de l'ouvrage, l'auteur préconise de mobiliser les découvertes récentes relatives aux maladies professionnelles, tout comme les études concernant la santé des enfants employés aujourd'hui dans les économies émergentes. La démonstration en est faite dans la deuxième partie du livre, qui propose plusieurs études de cas autour du risque industriel : difformités et blessures, dangers liés à la manipulation des matières premières. La découverte récente de nouveaux pathogènes présents dans le coton brut, hautement différenciés selon les régions...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 123-125
Launched on MUSE
2018-04-05
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.