Abstract

Abstract:

Dans ses ultimes notes Philippe Lacoue-Labarthe est revenu sur la découverte de ce qu’il appelle “le plus ancien théâtre attique de la Grèce transcendantale.” Soit un lieu réel, le théâtre de Thorikos, dont il visita le site à la fois ruiné et intact avec des amis. Là il lui fut donné d’éprouver physiquement l’espace de possibilité qui vint s’ouvrir avec l’irruption tragique. Que cette césure soit d’abord un évidement spatial et que les “conditions du temps et de l’espace” ainsi libérées soient la pointe par laquelle le tragique a pu advenir, c’est là ce que Philippe Lacoue-Labarthe met en avant. Ce qui survient dès lors, c’est l’opération même par laquelle la tension de l’originaire pourrait être maintenue. “L’épreuve de l’immédiat” est le nom ici donné à cette ouverture.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 30-38
Launched on MUSE
2018-01-19
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.