Abstract

Abstract:

L'objectif de cette étude était de sensibiliser les professionnels au degré de consensus et d'uniformité des techniques d'entrevue qui, ultimement, influencent l'expérience des enfants victimes et leur progression au sein du système juridique canadien. Nous avons sondé 200 professionnels interviewant des enfants au Canada sur les directives et les techniques qu'ils utilisent, leurs perceptions de leur formation et du cadre d'entrevues ainsi que les besoins et défis auxquels ils font face quotidiennement. Les résultats dévoilent une grande variété de pratiques utilisées partout au pays ainsi que des différences en ce qui concerne la durée de la formation obtenue et qui la fournit. Les policiers et les intervenants des services de protection de l'enfance ont tendance à avoir différents taux de satisfaction quant aux cadres d'entrevue. Certains aspects communs ont été notés, et ce, peu importe l'organisme et l'emplacement. En effet, la plupart des interviewers pouvaient aisément identifier les défis liés à l'entrevue de témoins vulnérables et exprimer le désir de recevoir des formations supplémentaires (ex. une couverture plus ample du sujet et un suivi régulier). Les réponses dévoilent une connaissance de la recherche contemporaine, ainsi que de petits groupes de pensées plus traditionnelles, sur les compétences des enfants témoins et les techniques d'entrevue. Bien que des différences en matière de cadres d'entrevues et de fournisseurs de formation ne causent pas nécessairement des problèmes, le développement d'une seule politique canadienne sur les éléments importants liés à l'entrevue de témoins vulnérables que des programmes de formation doivent respecter pourrait avoir de la valeur.

Abstract:

The goal of the present study was to create professional awareness about the degree of consensus and consistency in the interview techniques that ultimately influence child victims' experiences and progression through the legal system in Canada. We surveyed 200 professionals who interview children in Canada about the guidelines and techniques they use, their perceptions of their training and interviewing arrangements, and the needs and challenges they face in daily practice. Results revealed a wide variety of practices in use across the country, and differences in length of training and who provided it. Police and child protection workers tended to differ on their satisfaction with interviewing arrangements. Commonalities were observed across organizations and locales in that most interviewers could readily identify challenges in talking to vulnerable witnesses and desires for additional training (e.g., greater topic breadth and regular follow-ups). Responses revealed awareness of contemporary research, as well as pockets of more traditional thinking, about child witness capabilities and interviewing techniques. Although variety in interviewing guidelines and training providers is not necessarily problematic, the development of a single nationwide policy on the core components of vulnerable witness interviewing, to which training programs must adhere, could have particular value.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0219
Print ISSN
1707-7753
Pages
pp. 34-68
Launched on MUSE
2018-01-17
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.