In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

LEVAGABONDAGE ET LALOI:LE CONTROLE DES CLASSES DANGEREUSES A LA NOUVELLEORLEANS , 1850-1885 Gilles Vandal Des etudes recentes demontrent que les changements ideologiques, les boule-versements sociaux et la capacite des elites locales de manipuler le processus legislatif au detriment des autres classes ou groupes sociaux avaient dans le passe, comme elles l'ont encore aujourd'hui, une profonde influence sur !'evolution des lois criminelles. C'est ainsi que le code penal est regulierement remodele et que certains comportements sociaux sont periodiquement criminalises ou decriminalises selon l'ideologie, les problemes sociaux et les forces sociales en presence. Les lois criminelles refletent done les craintes et les valeurs d'une societe donnee aun moment precis de son histoire et representent ainsi une source essentielle pour analyser l'arrivee de nouveaux modes de controle social. Mais plus encore, l'etude de l'evolution des lois criminelles permet a l'historien de voir comment de nouvelles definitions de la criminalite sont liees ade nouveaux rapports sociaux:.1 L'exemple le plus evident de cette evolution des lois criminelles est celui du vagabondage. Les lois de vagabondage ont represente depuis la fin du Moyen Age le principal moyen de controle social des classes pauvres, des classes dangereuses, accordant un pouvoir discretionnaire aux autorites policieres pour contrer les menaces venant du peuple. Les travaux:re.cents sur le vagabondage indiquent le changement d'attitude des elites locales aux Etats-Unis sur cette question dans la premiere moitie du 19e siecle. Ils relient l'adoption d'une politique repressive ala croissance des problemes urbains generes par l'industrialisation rapide et le developpement accelere des villes.2 Le cas de la Nouvelle-Orleans, grande ville cosmopolite et metropole commerciale du Sud, est interessant pour analyser !'influence des classes dominantes dans la formulation de nouvelles lois de vagabondage aux EtatsUnis au 19ieme siecle, parce que cette ville represente abien des egards un 154 Gilles Vandal cas unique. La Nouvelle-Orleans vit en effet entre 1850 et 1880 une periode de crises et de bouleversements politiques, sociaux et economiques qui marquent la fin de sa preponderance commerciale; elle assiste aussi a !'emancipation et !'immigration massive des noirs vers la ville. C'est ainsi que le vagabondage et la mendicite, presque inconnus jusqu'alors, devinrent un veritable fleau. C'est dans ce contexte que les journaux, les elites locales et les autorites municipales de la Nouvelle-Orleans presserent l'Assemblee legislative de la Louisiane d'adopter des lois de plus en plus severes pour controler les elements criminels de la societe. Dans cette etude, nous examinons le caractere specifique de chacune des six lois du vagabondage adoptees par l'Assemblee legislative de la Louisiane entre 1850et 1880. 3 Nous analysons aussi la capacite des elites de la Nouvelle-Orleans d'influencer les lois criminelles pour assurer non seulement le maintien de l'ordre public, mais aussi la perennite de leur predominance sociale. 4 Toutefois, !'evolution de la legislation sur le vagabondage en Louisiane au 19e siecle ne suiva pas une progression lineaire vers une politique toujours plus repressive. En effet, la capacite des elites de la Nouvelle-Orleans d'influencer !'evolution de cette legislation dependait largement des groupes et partis politiques qui dirigeaient les destinees de la Louisiane acette epoque. Nous avons done divise notre essai en trois grandes parties qui correspondent atrois periodes de l'histoire de la Nouvelle-Orleans: celles du regime oligarchique pendant les annees 1850, du gouvernement republicain attentif aux droits des noirs pendant la periode de reconstruction, et de l'accession au pouvoir des "bourbons" apres 1876.5 L'arrivee au pouvoir d'une nouvelle classe politique clanschacune de ces periodes fut marquee par une redefinition des rapports sociaux et la mise en place d'une nouvelle politique al'egard du vagabondage. 1. Les annees 1850: le regime oligarchique Repondant ades demandes repetees des elites de la NouvelleOrleans , l'Assemblee legislative de la Louisiane, dominee par la classe des planteurs, adoptait pendant les annees 1850 une nouvelle legislation sur le vagabondage qui introduisait une nouvelle fa~onde percevoir la pauvrete. Le mendiant cessait alors d'etre l'objet de pitie et de commiseration pour devenir un vagabond, done un criminel. De plus, cette nouvelle legislation...

pdf

Additional Information

ISSN
1710-114X
Print ISSN
0007-7720
Pages
pp. 153-171
Launched on MUSE
2019-01-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.