Cicero's Rhetoric of Terror
Abstract

Abstract:

In the first three Catilinarians, Cicero defines the nebulous crisis facing the Roman state in specific and concrete terms. I argue that his description of Catiline's activity can be understood as a "rhetoric of terror," a term used by scholars of rhetoric to describe how modern political leaders have responded to violent crises in the twenty-first century. Cicero uses similar themes to construct an atmosphere of emergency in 63 bce. The insistent emphasis on the fear that Romans ought to have of Catiline and his fellows helps buttress Cicero's own authority as a consul, a new man, and a saviour of the city.

Résumé:

Dans les trois premières Catilinaires, Cicéron définit la crise à laquelle l'État romain fait face en termes spécifiques et concrets. Je défends l'idée que sa description des activités de Catilina peut être interprétée comme une « rhétorique de la terreur », un terme utilisé par les spécialistes de la rhétorique pour décrire la façon dont les chefs politiques modernes ont répondu aux violentes crises du XXIe siècle. Cicéron utilise des thèmes semblables pour créer une atmosphère d'urgence en 63 avant notre ère. Son insistance pressante sur la peur que les Romains devraient ressentir envers Catilina et ses compagnons contribue à affirmer sa propre autorité en tant que consul, homme nouveau et sauveur de la cité.


pdf