In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Humanitarian Photography. A History by Heide FEHRENBACH, Davide RODOGNO
  • Axelle Brodiez-Dolino
Heide FEHRENBACH et Davide RODOGNO (dir.). – Humanitarian Photography. A History, Cambridge, Cambridge University Press, 2015, 345p.

Voici un nouvel ouvrage qui démontre éloquemment l’avancée suisse et anglo-saxonne en histoire de l’humanitaire, et la brillante absence de la France : sur 284 références citées dans la bibliographie finale, seulement huit publications françaises – dont quatre, mince consolation, issues du numéro du Mouvement social consacré au sujet en 2009. L’entrée, par un biais d’apparence ciblé, s’avère particulièrement féconde : alors que l’humanitaire est consubstantiellement lié à l’image et à la médiatisation, aucun ouvrage n’avait encore réellement étudié l’histoire de l’émergence et des recompositions de sa pratique photographique.

Issu d’un atelier tenu à Genève fin 2012, l’ouvrage regroupe douze contributions. L’histoire de l’humanitaire étant encore considérée comme « récente » et les historiens du sujet « encore en train d’excaver les archives et de poser les bases », l’ambition première reste modeste : repérer des moments clés et établir la photographie comme « problématique historiographique » (p. 3), tout en élargissant un regard encore trop américano- et européano-centré. L’objectif est d’autant plus pertinent que l’histoire de la photographie et de l’humanitaire se mêlent intimement. La photographie, catalysée en 1888 par la mise sur le marché de l’appareil Kodak et l’essor conjoint de la presse écrite, puis durant la guerre civile espagnole par la diffusion de l’appareil Leica au déclenchement rapide et aisément transportable, permet de rendre visible l’horreur lointaine et d’imposer l’urgence de l’action. Mais la photographie, qui donne forme et intelligibilité à la souffrance humaine, est aussi fondamentalement une rhétorique qui forge un puissant imaginaire de l’humanitaire. C’est cette histoire en constante recomposition que cet ouvrage s’essaie à retracer.

Heather D. Curtis démontre le rôle d’avant-garde des journaux protestants évangéliques, dans le prolongement des stratégies visuelles des abolitionnistes avant la guerre de Sécession. Le Christian Herald apparaît ainsi comme le « pionnier du journalisme pictural », publiant dès 1892 sur la famine russe, puis les massacres d’Arméniens dans l’Empire ottoman et la famine en Inde de 1896–1898. En 1897, le journal de la Christian and Missionary Alliance lui emboîte le pas. La violence des images soulève toutefois des doutes sur leur véracité et suscite déjà des réflexions sur les implications éthiques, les protestants étant par tradition réticents envers les images et la mise en spectacle de la souffrance. Christiana Twomey s’attache à retracer l’émergence de « l’atrocité » à travers trois moments clés : les exactions turques contre les Bulgares chrétiens à la fin des années 1870, relayées par la presse britannique ; la famine en Inde de 1876–1878, où la campagne de presse, appuyée par Florence Nightingale et les réseaux missionnaires, permet de collecter 700 000 livres sterling ; les crimes commis par les troupes belges au Congo à partir de 1903, où sont pour la première fois liés concept d’atrocités et photographie dans une campagne orchestrée. Kevin Grant s’attarde sur cet événement, montrant que les représentations de l’atrocité doivent être « tolerably shocking » (p. 64). Cette première grande campagne photographique internationale est centrée sur l’exhibition des mutilations d’enfants [End Page 171] et d’adultes par les troupes belges et mêle de façon symbiotique invocation du devoir chrétien par les missionnaires protestants et rhétorique humanitaire laïque.

Peter Balakian dégage deux phases dans les représentations du génocide arménien : entre 1915 et 1918, les images sont prises sur le vif, dans la plus grande discrétion et au péril de leur vie par des amateurs présents sur les lieux, soucieux de témoigner des marches forcées, des lynchages, des camps de réfugiés et des cadavres du désert ; après...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 171-173
Launched on MUSE
2017-12-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.