Abstract

Abstract:

Lorsque l'État associé du Vietnam acquit son indépendance et qu'un référendum établit une République du Vietnam après son regroupement au sud du 17ème parallèle, le personnalisme communautaire devint l'idéologie maîtresse du gouvernement de Ngô Đình Diệm. Plusieurs observateurs critiques de l'époque dénigrèrent ce personnalisme comme une pâle imitation de la pensée originelle d'Emmanuel Mounier. L'objectif de cet article est de montrer, au travers du parcours intellectuel de deux missionnaires, Alexis Cras et Fernand Parrel, comment le personnalisme français s'est transformé pour devenir une pensée politique proprement vietnamienne.

pdf

Additional Information

ISSN
1543-7787
Print ISSN
1539-3402
Pages
pp. 103-134
Launched on MUSE
2017-10-19
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.