Abstract

This essay explores the historical role that scientists have played in the debates over bison management in Wood Buffalo National Park. It questions the philosophical assumption that science is inherently tied to the control and management of nature by state and economic actors. The paper closely examines four distinct periods in the history of wildlife science in the park to argue that zoologists, ecologists and veterinarians have played diverse and contradictory roles in the debates over northern bison management. Though the historical record reveals many examples of scientists who accepted an intensive managerial approach to bison conservation, many other wildlife scientists working in Wood Buffalo National Park have, in fact, resisted the utilitarian and productionist emphasis that has been promoted by administrators working within the Canadian government. The paper concludes that the practice of wildlife ecology in Wood Buffalo Park has been a diverse and heterogeneous endeavour reflecting different disciplinary, institutional and ideological divisions within the field.

Abstract:

Dans cet article, l’auteur examine le rôle historique que les scientifiques ont joué dans les relatifs à la gestion des populations de bison dans le Parc national Wood Buffalo. Il remet en question l’hypothèse philosophique voulant que la science soit en soi liée au contrôle et à la gestion de la nature par des acteurs économiques et politiques. Il examine attentivement quatre périodes distinctes de l’histoire de la science de la faune dans le parc pour soutenir que les zoologistes, les écologistes et les vétérinaires ont joué des rôles distincts et contradictoires dans les débats au sujet de la gestion des populations du bison du nord. Même s’il existe plusieurs exemples de scientifiques qui ont accepté d’adopter une approche gestionnaire intensive pour la conservation du bison, il y a aussi des preuves que plusieurs autres scientifiques de la faune travaillant dans le Parc national Wood Buffalo ont résisté à l’approche utilitaire et productionniste promue par les administrateurs du gouvernement canadien. L’auteur conclut que la pratique de l’écologie de la faune dans le Parc national Wood Buffalo a été une entreprise diverse et hétérogène qui montre qu’il existe diverses tendances disciplinaires, institutionnelles et idéologiques dans ce domaine de recherche.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0251
Print ISSN
0021-9495
Pages
pp. 93-129
Launched on MUSE
2018-10-03
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.