Abstract

Abstract:

Plusieurs fictions récentes permettent de réinterroger la notion française de “terroir” qui est souvent associée à une littérature très populaire. Ces publications contemporaines s’inscrivent clairement dans une perspective de mémoire (dire un monde qui disparaît, rendre compte d’une “parlure” en voie de disparition) mais se dégagent de ces orientations. Notre analyse s’appuiera sur des romans et des récits de Marie-Hélène Lafon, Jean-Loup Trassard et Stéphanie Chaillou pour montrer comment se construit une image intime des paysans et comment s’y articule une interrogation sur les transformations du monde rural français.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 58-70
Launched on MUSE
2017-05-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.